Master Conseil en Stratégie et Transformation Digitales

Domaine : Droit, économie, gestion
Mention : Management
Parcours : Conseil en Stratégie et Transformation Digitales (COSTD)


Le Master mention Management a pour objectif de former des spécialistes capables d’assumer des responsabilités au sein de cabinets de conseil ou en entreprise (consultant interne, chef de projet), sur des questions clés : conduite du changement, technologies de l’information. Une forte demande des entreprises existe pour des professionnels disposant de compétences à la fois managériales, techniques et métiers.

Le master s’attache à la fois à renforcer la professionnalisation des étudiants, et à développer leur regard critique et leur esprit d’analyse. C’est pourquoi il combine les interventions d’enseignants-chercheurs et de praticiens professionnels, et privilégie le suivi en alternance.

Le master propose le parcours Conseil en Organisation et Management du Changement (COMC) et le parcours COnseil en Stratégie et Transformation Digitales(COSTD).

Le parcours COSTD, a pour spécificité de répondre aux besoins des entreprises dans leurs transformations stratégiques et organisationnelles liées aux technologies de l’information. Avec l’avènement du digital qui constitue un véritable levier de transformation, les entreprises doivent désormais maîtriser l’environnement lié aux nouvelles technologies. Le Big Data, l’intelligence artificielle et les objets connectés sont autant d’éléments qui conduisent les entreprises à repenser leur démarche stratégique en y intégrant la dimension digitale. Les enjeux dépassent le cadre technologique et nécessitent inévitablement l’intégration de nouvelles compétences notamment en intelligence artificielle et sécurité des données. Ce parcours vient alors relever ces défis à travers son offre de formation autour de l’accompagnement des entreprises dans leur stratégie de métamorphose digitale. Il offre des enseignements en lien avec des questionnements d’actualité comme : la cybersécurité, l’urbanisation des systèmes d’information, la transformation digitale et les disruptions technologiques. La formation prépare les étudiants à la conduite de projets complexes et transversaux mettant en œuvre les technologies de l’information et de la communication dans le domaine des SI : de l’analyse des besoins fonctionnels ERP à l’intégration et la conduite du changement, en passant par la mise en place des solutions technologiques. A ce titre, ils seront capables de :

  • Travailler depuis la phase de conception jusqu’à la mise en œuvre, sur des stratégies digitales
  • Gérer des projets digitaux en autonomie, de la conception à la livraison finale
  • Analyser des activités dans des systèmes organisationnels complexes pour en concevoir l’urbanisation SI
  • Analyser et diagnostiquer l’état des SI et les technologies de l’information
  • Concevoir des solutions et accompagner l’AMOA, les métiers émergents autour du business design et les parties prenantes stratégie et métier dans la transformation digitale de leur organisation

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence Administration Economique et Sociale, Economie et gestion, SHS Sociologie, Information communication, LEA (accès en master 1)
  • pour les titulaires d’un master 1 dans un champ compatible avec celui du diplôme de master, tel que Psychologie, Economie, Droit, Communication (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

 

Il sera apprécié :

  • les résultats obtenus en licence
  • l’adéquation de la formation antérieure au master
  • l’adéquation du projet de l’étudiant à la formation

 

Pour les ressortissants d’un pays non francophone et n’ayant jamais fait d’études en France ou dans un pays francophone, il sera apprécié en outre le niveau de français (compréhension et capacité d’expression initiales de la langues française suffisantes pour suivre les enseignements et échanger par des contributions écrites et orales).

Cette appréciation sera fondée sur l’examen du dossier comprenant :

  • un dossier détaillé du cursus suivi par le candidat
  • les diplômes, certificats, relevés de notes
  • un résumé de texte
  • un CV
  • une lettre de motivation exposant le projet professionnel
  • pour les étudiants non francophones, l’attestation de test de français (niveau C1 : TCF, DALF)

 

Une commission d’admission examine les dossiers de candidature et auditionne les candidats présélectionnés.

La décision d’affectation dans l’un des parcours du M2 relève de la compétence du responsable de la formation. Ce dernier tiendra compte en priorité des vœux des étudiants et des capacités d’accueil de chaque parcours. Si un parcours de M2 est davantage demandé qu’un autre et qu’il n’est pas assuré que tous les vœux 1 des étudiants soient respectés, la capacité d’accueil du parcours de M2 en question risquant d’être dépassée, le projet professionnel et/ou de recherche de chaque étudiant sont pris en compte.

Pré requis

Pour entrer en M1, le candidat doit impérativement avoir une parfaite maîtrise de l’expression écrite, gage de son intégration en entreprise et avoir des connaissances de base en bureautique (Word ; Excel niveau basique ; PPT…). En outre, il doit posséder de solides bases en management, et théories des organisations.

Principales voie d’accès au M2 parcours COSTD :

  • parcours technologie de l’information
  • parcours management des SI
  • parcours stratégies digitales et innovation numérique
  • parcours stratégies digitales et management de projet

 

Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

Le volume horaire global est de 700h dont 385h en M1 (tronc commun) et 1ère année) et 315h en M2 pour chacun des parcours COMC et COSTD.

En Master 1 : le créneau horaire retenu pour la formation est celui de 2h30+30min de tutorat, suivi des stages entretiens individuels.

En Master 2 : le créneau horaire retenu pour la formation est celui de 3h pour les deux parcours.

Les étudiants non alternants bénéficient de dispositifs spécifiques de professionnalisation :

  • Deux stages obligatoires, trois mois en M1 et six mois en M2
  • La réalisation d’un projet tuteuré en M1

 

  • Projet tuteuré

Le projet tuteuré est un élément majeur de professionnalisation dans le programme du Master 1 réservé exclusivement aux étudiants qui ne sont pas en contrat d’alternance. Il se déroule de novembre à mars en même temps que les enseignements. Une semaine sur deux est réservée à cet effet dans l’emploi du temps.

Il constitue une modalité pédagogique complémentaire aux formes traditionnelles d’enseignement (cours, travaux dirigés, conférences, etc.). Il est mené pour le compte d’une organisation, et réalisé sous la conduite d’un professionnel et d’un enseignant.

L’objectif du projet vise à expérimenter une conduite de projet dans le champ de l’excellence opérationnelle ou des Système d’information. En particulier, il s’agit de mener un projet soit d’optimisation de processus soit un projet en système d’information comparable à ceux présentés dans le cadre de l’EC Conférences débouchés métiers. Parmi les activités à réaliser dans le cadre du projet :

  • Analyse des dysfonctionnements / Diagnostic de l’existant 

  • Analyse des besoins / Rédaction du cahier des charges 

  • Déroulé de la méthodologie de conduite de projet 

  • Rédaction des documents qualité (mode opératoires, procédures,...) 

  • Construction des livrables (charte projet, proposition d’intervention, note cadrage,...) 

  • Formalisation d’une cartographie de processus 

  • Conception de solutions 


 

Organisation et contenu des enseignements

Modalités d’évaluation

Son évaluation comporte une dimension collective (note de groupe 50%) et une dimension individuelle (50%).

L’évaluation tient compte du développement du projet dans sa totalité :

  • Rapport écrit : Il a pour objet de faire un bilan sur l’action menée, il expose le contexte, les enjeux, la problématique et la mission confiée, la méthodologie adoptée, les résultats du projet, en explique les raisons, tire les enseignements, fait un retour sur les compétences et aptitudes individuelles et collectives mobilisées
  • Soutenance orale : Sa durée est de 30 minutes au total (supports de présentation obligatoires) dont 15 minutes d’exposé et 15minutes d’échange avec le jury.

 

Alternance

Cette formation peut être suivie en contrat de professionnalisation avec le rythme suivant :

  • M1 : 1 semaine Université, 1 semaine Entreprise de mi-septembre à fin mars + 1 jour Université par semaine jusqu’à fin juin
  • M2 : 1 semaine Université, 1 semaine Entreprise d’octobre à mi avril + 2 jours Université par mois jusqu’à début septembre

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques.Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certains étudiants en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

En Master 1 et Master 2 : les stages sont obligatoires pour les non alternants.

En Master 1 la durée du stage est de 3 mois TP (60 jours ouvrés)

En Master 2, la durée est de 6 mois TP (120 jours ouvrés), à temps partiel (une semaine sur deux) dès début Janvier puis à temps plein à la mi-Avril. A titre d’exemple, un départ en stage le 7 Janvier 2019 impliquera une fin de stage le 9 Août 2019.

Exemples de secteurs de stages

A l’instar des alternants, les étudiants en stage évoluent principalement dans des grands groupes dans les secteurs du service et de l’industrie. Néanmoins, une partie des publics de Master 2 intègrent également des PME du territoire pour des projets stratégiques relatifs à leur transformation organisationnelle :

  • Mise en place d’une démarche Lean
  • Mise en place d’une démarche qualité
  • Mise en place d’un retour et d’un partage d’expérience au niveau de l’entité
  • Audit et amélioration continue
  • Accompagnement vers une démarche de gestion de la relation client, etc

Il est adossé au Laboratoire d’Economie Dionysien (L.E.D.), dont les activités de recherche sont regroupées autour de cinq axes :

  • Macroéconomie, Finance
  • Economie Politique et Institutions (EPI)
  • Histoire de la Pensée Économique et Histoire des Faits Economiques
  • Politiques Publiques
  • Processus Organisationnels et Dynamiques des Acteurs

Partenariats

Le Master n’a pas noué de partenariats formels mais il travaille en étroite collaboration avec de nombreuses entreprises dans le cadre de contrat d’alternance. En 2029-2020, 70% des étudiants ont suivi la formation en alternance. Les secteurs de la banque et de l’assurance sont les principaux recruteurs (GENERALI ; AXA, Crédit Agricole ; Société Générale, La Poste, BNP PARIBAS).à côté d’autres grands groupes du secteur des transports, de l’énergie, (SNCF ; ENGIE, DHL, Air France, Aéroport De Paris).

Echanges internationaux

La formation s’appuie sur le réseau important de partenariats internationaux de l’université, géré par le Service des Coopérations Internationales de Paris 8 (universités partenaires en Europe, en Amérique latine, en Afrique, en Amérique du Nord, en Asie).

Le caractère professionnalisant de la formation en résumé : 85% d’étudiants sont en contrat d’alternance (2019-2020), 55% des diplômés trouvent un emploi dès la sortie et 80% à 6 mois

Les postes occupés sont en adéquation avec la formation.

Le parcours COSTD forme aux métiers du conseil, d’audit et de stratégie en SI :

  • Consultant fonctionnel informatique
  • Consultant en SI
  • Consultant en stratégie digitale
  • Chef de projet maitrise d’ouvrage (MOA)
  • Chef de projets digitaux
  • Product owner

Responsable de la mention :
Patricia MILANO 

Capacité d’accueil (tous parcours confondus) :
En M1 : 40
En M2 : 40

UFR de rattachement :
UFR AES/Economie-Gestion

Secrétariat :
Bâtiment D, salle 102
01 49 40 73 81
master.comc@univ-paris8.fr

http://www.master-comc.univ-paris8.fr

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8