Master Géomatique, Géodécisionnel, Géomarketing et Multimédia (G2M)

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Géographie, aménagement, environnement et développement
Parcours : Géomatique, Géodécisionnel, Géomarketing et Multimédia (G2M)


L’objectif commun du Master est de permettre à nos étudiants d’apporter une réponse spatiale à des questionnements sociaux, qu’ils se destinent à la recherche académique, à la production d’études pour des services publics ou privés, à l’action humanitaire, sociale ou syndicale, au journalisme ou à la gestion territoriale. Cette réponse spatiale renvoie à l’analyse :

  • des nouveaux modèles et des pratiques innovantes dans l’aménagement des territoires ;
  • des enjeux, des pratiques et des outils liés à l’étude et à la prise en charge des questions environnementales au sein des territoires (capacité d’expertise, maîtrise des dispositifs, construction de projet, participation et concertation entre acteurs) ;
  • de la dimension technique de l’aide à la décision pratiquée par les géographes (géodécisionnel) qui s’appuie sur le développement informatique couplé à l’exploitation des bases de données à référence spatiale ;
  • des vulnérabilités des territoires liées aux formes contemporaines du capitalisme, de la mondialisation et des pratiques de développement.

 

Le parcours G2M est destiné à fournir un fort contenu informatique (algorithmie, programmation, développement…) et traitement des données (statistique, analyse spatiale, cartographie…) à des étudiants issus des SHS, géographes principalement qui se destinent aux métiers de la géomatique.

A l’issue de cette formation, les étudiants auront acquis une connaissance approfondie des concepts, méthodologies et enjeux de la géographie, de l’analyse spatiale, en locale et à distance (web), appliqués à la géomatique au sens large (aménagement, environnement, géomarketing, santé…)

  • Gestion de bases de données spatiales :
    • Proposer et mettre en oeuvre des solutions d’entreposage libre ou propriétaire des données à référence spatiale
    • Exploiter des silos de données
    • Constituer, enrichir, valoriser des bases de données
    • Automatiser des tâches
  • Analyse des données spatiales :
    • Élaborer et traiter des enquêtes (bases de données sur le web)
    • Produire des statistiques univariées et multivariées
    • Produire des analyses cartographiques
    • Proposer et réaliser des analyses spatiales
  • Programmation pour l’interrogation de bases de données et la cartographie sur le web :
    • Développer des sites web dynamiques
    • Créer des interfaces web interactives

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence mention Géographie, Histoire, Sciences économiques, Gestion ou d’une licence professionnelle Géomatique, Aménagement ou Environnement (accès en master 1)
  • pour les titulaires d’un master 1 dans un champ compatible avec celui du diplôme de master (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles.
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

 

Pour le parcours G2M, l’accès au M2 est conditionné à la validation d’un pré requis technique de mise à niveau organisé sous la forme d’un stage intensif de 2 à 3 semaines avant la reprise des cours. Les étudiants ayant une formation avec un fort contenu en programmation, peuvent être dispensés partiellement ou totalement du stage, après entretien avec les enseignants, mais ils doivent valider l’évaluation finale de ce stage.

L’accès repose sur l’étude d’un dossier comportant une lettre de motivation (un dossier de réalisation cartographique ou webographique et d’une audition).


Accès en Master 2

L’accès en master 2 est conditionné à la validation d’un pré-requis technique de mise à niveau organisé sous la forme d’un stage intensif de 2 à 3 semaines avant la reprise des cours. Les étudiants ayant une formation avec un fort contenu en programmation, peuvent être dispensés partiellement ou totalement du stage, après entretien avec les enseignants, mais ils doivent valider l’évaluation finale de ce stage.

Les étudiants venant de formations scientifiques ayant un projet personnel de réorientation dans les domaines du développement territorial, de l’environnement, du développement durable, de la gestion de bassins de risques peuvent aussi candidater. Une activité associative cohérente avec cette réorientation sera prise en compte lors de l’examen du dossier.


Pré requis

Le Master de géographie dans ses deux parcours G2M et VARAP s’adresse aux étudiants ayant une formation initiale en géographie, mais également à d’autres champs des sciences sociales comme les sciences politiques, la sociologie, l’anthropologie, …), ou encore, sous certaines conditions, aux sciences de la vie, sciences de la terre, sciences et techniques.

Ces pré requis seront particulièrement regardés de près pour tous les étudiants afin de prévoir une remise à niveau en début d’année. Des pré requis nécessitant éventuellement une mise à niveau, sont attendus sur les outils de la géographie (Système d’information géographie, télédétection, statistique, cartographie, …) :

  • Parcours G2M (Géomatique, Géodécisionnel, Géomarketing, Multimédia)
  • Stage de mise à niveau en algorithmie, langages, outils…



Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …). Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

 

Le volume horaire global, hors stage est de 997 heures (529 heures en M1 et 468 heures en M2).

Ces heures tiennent compte des options possibles pour les étudiants.
Le volume présentiel des étudiants sera inférieur à 800 heures.

Il est prévu 80 heures en langues étrangères, 40 heures en M1 et 40 heures en M2.

 

Organisation et contenu des enseignements
Master G2M

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques.

Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certains étudiants en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

Un stage de 450 heures est obligatoire en M1 et en M2 lorsque l’étudiant n’est pas en alternance (contrat de professionnalisation ou d’apprentissage).

Réalisé en entreprise, bureau d’étude, cellule marketing, collectivité territoriale ou association, laboratoire de recherche, il fait l’objet le plus souvent d’un rapport de stage, ou d’un mémoire et d’une soutenance sur un projet de recherche appliquée (recherche-action), de recherche théorique.

L’adossement majeur concerne l’UMR LADYSS (UMR 7533, CNRS & Universités Paris 1, Paris 7, Paris 8 et Paris 10) auquel sont affiliés la majorité des enseignants-chercheurs intervenant dans le master.

Les contenus de formation et les objectifs professionnalisants des deux parcours sont complètement en adéquation avec la politique scientifique du laboratoire.

Les travaux développés par le LADYSS articulent trois grandes thématiques.

Tout d’abord la question des inégalités sociales et des injustices territoriales, que l’on retrouve au cœur du positionnement et de la justification théorique du parcours VARAP.

La question des mobilisations, de l’engagement et de l’action collective constitue un deuxième grand sillon des travaux du quinquennal et rencontre une parfaite adéquation avec les finalités du M2 du parcours VARAP.

Enfin la thématique des postures méthodologiques et de la réflexivité des démarches scientifiques, en interrogeant la production et l’utilisation des données, concerne les deux parcours, VARAP et a fortiori G2M.

L’un des objectifs affichés de ce master est la mise en place d’une coopération internationale forte avec d’autres universités européennes et extra-européennes francophones (Roumanie, Tunisie, et Haïti) et à court terme la création de doubles-diplômes ou d’accords spécifiques de master de géographie.
Trois géographes de Paris 8 seront responsables de cette coopération internationale : Bezunesh Tamru (Haïti), Ibtissem Tounsi (Tunisie) et François Legouy (Roumanie).
La création de doubles diplômes n’est pas chose nouvelle sur Paris 8. Elle a déjà été effectuée par le passé et a permis de tisser des liens forts de coopération (Haïti).

La coopération inter-universitaire est pour les géographes de Paris 8 un point fort de sa formation et la volonté d’une ouverture à l’international qui est une de ses marques de fabrique.

Elle a aussi pour objectif de contourner la difficulté pour les étudiants étrangers de payer des frais de scolarité dans le cadre des nouvelles dispositions sur les frais de scolarité qui doivent s’appliquer, normalement, dès la rentrée prochaine.
Les étudiants étrangers pourront ainsi s’inscrire et payer les frais d’inscription dans leur pays et leur université d’origine mais venir en France dans le master de Géographie. La double diplomation pourra s’appliquer avec des échanges d’étudiants dès le M1, mais plus particulièrement en M2. Elle nécessitera des possibilités d’accueil et d’hébergement des étudiants étrangers.

Partenariats avec des Universités et des écoles

  • Double diplôme de master en géographie avec l’université Alexandru Ioan Cuza de la ville de Iaşi, Roumanie.
  • Double diplôme avec l’université d’Etat d’Haïti
  • Double diplôme avec une université en Tunisie


Partenaires socio-économiques

  • La région Île-de-France
  • Le département de la Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise
  • Le CAUE de Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise
  • La CCI de ces départements…
  • ETP Plaine Commune
  • Commune de Saint-Denis
  • CA Roissy Pays de France
  • Terres de liens
  • Les bureaux d’étude/cabinets conseil de l’ADREE et d’ALISEA

 

Les étudiants diplômés d’un master de géographie pourront continuer leurs études dans le cadre d’un doctorat de géographie et d’aménagement du territoire, en vue d’une carrière d’enseignant-chercheur ou de chercheur.

Le parcours G2M permet d’accéder à des emplois de « (géo)data scientist » dans le domaine du géodécisionnel, qu’il relève du : géomarketing opérationnel (grande distribution, banque, assurance, cabinets conseils, régies publicitaires, opérateurs de téléphonie...), géomarketing stratégique (analyse de marchés, ciblage, positionnement...), de l’analyse spatiale et des modèles (agences de santé, fédérations sportives…), de la géomatique distribuée sur Internet, de l’environnement (gestionnaires de réseau ou fournisseurs d’énergie, parcs naturels…).

Quelques métiers :

  • Administrateur bases de données géographiques
  • Analyste en géomatique
  • Cartographe géomaticien
  • Chargé d’études des collectivités territoriales, associations et ONG, établissements publics et privés
  • Data scientist
  • Géographe-géomaticien
  • Gestionnaire ou chargé d’études Systèmes d’Information Géographique –SIG

Responsable de la mention  :
François LEGOUY

Responsable du parcours :
Vincent GODARD

Capacité d’accueil :
M1 : 20
M2 : 20

UFR de rattachement :
UFR ériTES (études, recherche et ingénierie en Territoires – Environnements – Sociétés)

Secrétariat  :
Nadine MORNAL
Bât D, salle 127
Tél. 01 49 40 72 70
master-geo@univ-paris8.fr

http://www2.univ-paris8.fr/geographie

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8