Convention


La convention de stage
Elle définit les conditions juridiques, financières et pédagogiques de votre stage.
Elle précise la durée totale du stage, les horaires, les indemnités (lien vers le guide juridique), la question du transport et de la restauration.
Elle définit les missions et les compétences à acquérir ou à développer au cours du stage.
Elle comprend aussi la durée hebdomadaire de présence effective du stagiaire dans l’organisme d’accueil, les modalités d’encadrement et le montant de la gratification, le cas échéant.
Si vous êtes en Master 2 et que vous n’avez pas terminé votre stage au 31 septembre de l’année universitaire en cours, vous pouvez vous réinscrire sans payer les droits d’inscription pour continuer votre stage jusqu’au 30 novembre.

 

Gratification de stage
En France, le stagiaire doit recevoir une gratification dès l’instant où le stage dans le même organisme est supérieur à 2 mois consécutifs ou non. Si le stage ne dépasse pas 2 mois, le versement d’une gratification est facultatif.
Le montant minimal de la gratification est fixé à 15% du plafond horaire de la Sécurité sociale, soit 3,75 € par heure de stage.Simulateur de gratification minimale d’un stagiaire

 

Durée maximale du stage
Elle est de 6 mois maximum par organisme d’accueil et par année d’enseignement.
Cette durée est déterminée en tenant compte de la présence effective du stagiaire dans l’organisme d’accueil de la façon suivante :
  • 7 heures de présence, consécutives ou non, équivalent à une journée de présence,
  • 22 jours de présence équivalent à 1 mois.

Elle est atteinte dès lors que le stagiaire a accompli, durant l’année d’enseignement, 924 heures de présence effective dans l’organisme d’accueil.

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8