La fondation d’États et la fiction constituante



Conférence organisée par les départements de philosophie de l’université Paris 8 et de l’Universidad de Chile, Programme ECOS/CONICYT C10H01
 
 
 
Mardi 15 mai 2012
de 18h30 à 20h30
à la Maison de l’Amérique Latine
217 Boulevard Saint Germain 75007 Paris
 
 
Le problème de la substitution d’une forme de gouvernement à une autre a obsédé Machiavel et c’est en quelque sorte lui qui a inspiré les efforts de Simon Bolivar. La fondation des États pose la question de la création du pouvoir en général, et elle n’a jamais été pacifique. Mais la cause de la liberté ne figure pas parmi les justifications traditionnelles de la guerre, et une conception de la politique comme celle d’Arendt, exclue la violence. L’ambivalence performative/constatative des proclamations d’Indépendance, peut être analysée du point de vue de la fiction du pouvoir constituant ainsi que dans la perspective de l’élusion/évitement de la question de la violence.
 
 
Présentation

 
 
Entrée libre
Contact : http://groups.google.com/group/infos-dialoguesphilosophiques
15 mai 2012 : 16h38 - 17h38

Dialogues philosophiques. Rencontres philosophiques entre chercheurs d’Amérique latine et d’Europe.
Maison de l’Amérique Latine

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8