Ruptures en histoire : les indépendances en Amérique latine



Table ronde organisée par le groupe de recherche Amérique Latine Histoire et Mémoire (ALHIM) du Laboratoire d’Etudes Romanes - EA 4385
 
 
 
Mardi 22 février 2011
De 15h00 à 18h30
Bâtiment B salle 106
 
 
Affiche

Le bicentenaire des Indépendances en Amérique ’latine’ est une occasion pour les historiens de faire le point sur le rapport complexe existant entre les mouvements sociaux, ethniques et de caste avec les indépendances politiques et les structures coloniales de domination.
 
Aborder en parallèle le cas de Haïti, où régnait le système esclavagiste de plantation jusqu’en 1793, et celui des pays comme le Pérou et le Guatemala, avec des cultures et populations indigènes majoritaires, sera particulièrement stimulant pour réfléchir sur les notions de Rupture et de Transition en histoire.
 
 
Avec la participation de :
  • Marcel DORIGNY, historien, maître de conférences, université Paris 8, « La spécificité de la voie haïtienne d’Indépendance »
  • Vicente ROMERO, historien, maître de conférences, université Paris 8, « Rupture bossale, Transitions créoles »
  • Jean PIEL, historien, professeur émérite, université Paris 7, « Les Indépendances créoles du Pérou et du Guatemala et la question indienne : ruptures, régressions, stagnations"

 
 
Contact : vromero@univ-paris8.fr
Site web : http://alhim.revues.org/
22 février 2011 : 12h50 - 13h50

Table ronde organisée par le groupe de recherche Amérique Latine Histoire et Mémoire (ALHIM) du Laboratoire d’Etudes Romanes - 1570
Salle B 106

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8