Master ENJEUFOR : Enfance, Jeunesse, Formation

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Sciences de l’éducation
Parcours : ENJEUFOR : Enfance, Jeunesse, Formation
Spécialisations :
Enfance-Jeunesse
Former-Encadrer


La mention Sciences de l’éducation a un double objectif de formation généraliste, ouvrant à la possibilité de poursuivre des études au niveau du doctorat, et de formation spécifique permettant l’appropriation de savoirs et de compétences. La pédagogie associe un cursus progressif d’apprentissage des savoirs scientifiques, des méthodologies de recherche et de professionnalisation à la construction individualisée du parcours de l’étudiant autour de sa thématique de recherche. Ce principe (progressivité et individualisation) anticipe sur sa future profession, où il devra faire preuve d’un sens de la recherche, de la responsabilité et de l’encadrement éducatif et formatif.

Le parcours ENJEUFOR englobe une dimension internationale et est centré sur des perspectives croisées socio-historique et clinique tant au niveau des enseignements que des programmes de recherche.

2 spécialisations sont proposées en 1re année de Master (M1) :

  • La spécialisation Enfance-Jeunesse est une formation à finalité recherche autour des questions de l’enfance et de la jeunesse dans le champ scolaire ou hors scolaire, interrogeant à la fois les âges, les catégories, les pratiques des différents métiers (pédagogiques, soins, travail social et médico-social)
  • La spécialisation Former-Encadrer est une formation de formateurs et d’encadrants qui s’adresse à des publics se destinant à exercer un rôle de formateur ou de responsable de structure dans les secteurs de l’enseignement, de l’éducation, du travail social et du soin. Son contenu porte sur les évolutions institutionnelles et politiques des métiers dans ces secteurs, en portant une attention particulière à la relation de formation et d’encadrement de groupes ou d’équipes de professionnels accueillant le « public premier » (élèves, personnes en formation, patients, etc.)

 

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence en Sciences de l’éducation, Sociologie, Psychologie, Anthropologie, Philosophie, STAPS, Information-communication (accès en master 1)
  • pour les titulaires du master 1 ou d’un master 1 Sciences de l’éducation, Sociologie, Psychologie, Anthropologie, Philosophie, Information-communication (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

 

Il sera apprécié :

  • l’adéquation du parcours antérieur à la formation
  • les motifs justifiant du choix du parcours
  • le lien avec l’expérience professionnelle ou personnelle
  • l’adéquation du projet professionnel ou personnel avec la formation

 

Cette appréciation sera fondée sur l’examen du dossier comprenant :

  • les certificats de travail
  • un CV
  • les diplômes obtenus
  • un texte de réflexion de 3 à 4 pages précisant le sens de l’inscription dans le master par rapport au parcours antérieur

 

Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

Le volume horaire global du master est de 498h pour chacune des spécialisations (249h par année).

Brochure Parcours ENJEUFOR

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques.

Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certains étudiants en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

Un stage d’au moins 150 heures, est prévu dans la 2e année du parcours ENJEUFOR. Selon la recherche engagée par l’étudiant, il se déroule dans des établissements d’enseignement, d’animation, de formation, de travail social, de soin, dans le domaine associatif ou en entreprise. Ce stage peut également prendre la forme d’une enquête de terrain.

Un stage de 50 h est prévu 1re année du parcours ENJEUFOR, il constitue le terrain d’observation et de recherche qui permet l’écriture de la Note de recherche.

La réalisation du stage est évaluée dans le cadre de ces EC qui sont en lien avec lui puis à travers l’écriture de la Note de recherche (M1) ou du mémoire (M2) qu’accompagne un(e) tuteur ou tutrice (M1) ou un(e) directeur/directrice de mémoire (M2), et enfin lors de la soutenance finale.

Le parcours ENJEUFOR est adossé au laboratoire CIRCEFT, EA 4384 et rassemble deux des trois équipes internes :

  • Clinique de l’éducation et de la formation (CLEF) qui regroupe trois types d’approches (psychanalytique, socioclinique et institutionnelle) pour étudier les mutations contemporaines affectant les constructions subjectives et identitaires, ainsi que les liens sociaux, dans le champ des institutions socio-éducatives, du soin et de l’enseignement. Les recherches sont réparties selon quatre orientations :
    • Clinique des métiers de l’éducation et du soin : réflexivité́ professionnelle, processus de professionnalisation, éthique au travail
    • Problématiques adolescentes contemporaines ; nouvelles normativités appliquées à l’enfance et l’adolescence
    • Institutions éducatives, subjectivités, transmission et processus d’historisation : récits, écritures, analyse des pratiques
    • Psychanalyse et éducation : histoires et épistémologie
  • Histoire des éducations (HEDUC) dont les orientations de travail portent sur les éducations dans leur pluralité́ et non pas seulement sur l’histoire de l’institution scolaire comme c’est bien souvent le cas dans les laboratoires et les départements de Sciences de l’éducation. Ses travaux se situent donc aux croisements et en interaction entre l’éducation scolaire « ordinaire », l’éducation spécialisée, l’éducation nouvelle et l’éducation populaire, du XIXe au XXIe siècles.

Partenariats

Le parcours ENJEUFOR est partenaire de la chaire Unesco « Éthique du Vivant et de l’Artificiel  » (EVA). Les membres du collectif CLEF jouent un rôle majeur dans le réseau interuniversitaire Cliopsy et dans l’animation de la revue éponyme, ainsi que pour la structuration des travaux mettant en œuvre des approches cliniques d’inspiration psychanalytique dans le champ de la recherche en éducation et formation, à l’échelle nationale et internationale. L’activité́ et les projets de recherche et de formation de ce thème ont une forte dimension internationale, européenne et latino-américaine.

Échanges internationaux

Les membres du collectif CLEF participent à des échanges internationaux avec des équipes des universités de Milano-Biccoca (Italie), Institute of Education, University College London (Grande-Bretagne), Université du Luxembourg ; avec les réseaux latino-américains LEPSI (Labotorio de pesquisas e estudos psicanaliticos e educacionais sobre a infancia) et RUEPSY (Réseau Universitaire International d’Études Psychanalytiques en Éducation) ; avec la fédération de réseaux EERA-ECER (European Educational Research Association -European Conference on Educational Research).

L’éventuelle poursuite d’études en doctorat se fait dans l’école doctorale « Pratiques et théories du sens ».

La mention s’adressant à des étudiants en formation initiale comme à des étudiants salariés exerçant déjà dans le champs de l’enseignement, du travail social, des métiers du soin, les objectifs en terme de débouchés sont de nature assez différente, insertion professionnelle, pour les uns, mobilité et promotion, pour les autres. La professionnalisation se réalise concrètement par des mises en situation et par une insertion dans nos réseaux de praticiens et de chercheurs. Ce parcours s’adresse à des personnes souhaitant pratiquer des interventions éducatives (responsables et porteurs de projets), au sein des municipalités, dans le secteur associatif (local ou international), dans le secteur du développement local (animation socioculturelle, périscolaire, médiation éducative, accompagnement et soutien éducatif, éducation populaire, échanges internationaux, insertion, éducation à la santé, prévention, VAE, pédagogie interculturelle, etc.). Le domaine des métiers de l’accompagnement de l’orientation des adultes aux différents âges de la vie constitue également un débouché en plein essor.

Responsables de la mention :
Gladys CHICHARRO

Responsables du parcours :
Patrick GEFFARD

Responsables des spécialisations :
Enfance-Jeunesse :
Leandro de LAJONQUIÉRE
Former-Encadrer  : Caroline LE ROY

Capacité d’accueil :
Master 1 : 20
Master 2 : 20

UFR de rattachement :
Sciences de l’éducation, psychanalyse et français/langue étrangère (SEPF)

Secrétariat  :
Bât A, salle 432
01 49 40 66 62

master.sde@univ-paris8.fr

www.ufr-sepf.univ-paris8.fr

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8