Master Etudes sur le genre

Domaines : Sciences humaines et sociales
Mention : Études sur le genre


Les études de genre font l’objet d’une attention grandissante dans l’espace public (médias, débats politiques). Les questions de la domination masculine, des LGBTQI, des stéréotypes de genre, etc., sont devenus des enjeux sociaux contemporains de premier ordre. Face aux menaces internationales qui pèsent actuellement sur la conception de la science et des formes de transmission du savoir, les études de genre apparaissent comme un levier de la pensée critique, et sont en cela fortement attaquées. Ainsi, offrir une formation de qualité sur le genre s’inscrit dans la tradition de Paris 8 de développer une pensée critique en prise avec le monde contemporain.

Cette attention sociale grandissante aux questions de genre s’accompagne de la multiplication dans le monde professionnel d’une demande de qualification en la matière (compétences sur les questions d’égalité femmes/hommes, de diversité, de sexualités minorisées, etc.).

L’objectif est de former des professionnel(le)s (chercheur(euse)s et autres) aptes à analyser les rapports de dominations, la construction des identités, des différences et des hiérarchies de sexe, ainsi que les modes de transgression, de déstabilisation de celles-ci, dans les sociétés, les cultures, les institutions, les discours et les textes.

Compétences visées

En sciences humaines et sociales, littérature, arts et études culturelles :

  • Constituer un corpus et une bibliographie pertinents pour un thème de recherche

  • Construire une problématique dans une démarche interdisciplinaire
  • Connaître et contextualiser les différentes théories féministes et sur le genre

  • Maîtriser les outils épistémologiques de l’histoire des femmes et du genre
  • Analyser les phénomènes sociaux et politiques nationaux et transnationaux dans la perspective des rapports de sexe, rapports de pouvoir

  • Analyser des œuvres d’art et littéraires, des productions et performances médias dans la perspective du genre

  • Diagnostiquer les enjeux propres à la question des discriminations et à leur évolution.

 

Conception et réalisation d’enquêtes :

  • Répondre à un appel d’offre de recherche et/ou à un appel à projet
  • Élaborer un budget pour mener à bien une étude
  • Négocier une mission et assurer l’interface avec des commanditaires

  • Construire un échantillon pertinent et adapté à la question de recherche

  • Négocier un terrain et réaliser l’interface avec les enquêtés et les partenaires

  • Réaliser un diagnostic social et formuler des préconisations.

 

Communication et outils :

  • Administrer des questionnaires en face à face, par téléphone ou en collectif afin de récolter des données quantitatives

  • Réaliser des entretiens (directifs, semi-directifs, approfondis, biographiques) afin de recueillir des données qualitatives
  • Analyser des données qualitatives

  • Savoir rendre compte des documents et textes dans plusieurs langues

  • Adopter une position critique sur des textes, discours, représentations des inégalités et des discriminations de genre, race, classe

  • Coordonner des partenaires institutionnels et associatifs ou des groupes d’études et de recherche

  • Élaborer et réaliser des projets d’expositions thématiques (mouvements des femmes nationaux et internationaux, questions de sexisme et LGBTQIphobie, campagne de prévention et d’information, ...)

  • Restituer des conclusions dans les formats attendus (rapport, note de synthèse, compte-rendu, article scientifique, intervention dans des colloques, etc.).

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence (accès en master 1)
  • pour les titulaires du master 1 Etudes sur le genre ou dans un champ compatible avec celui du diplôme de master (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

 

Il sera apprécié :

  • les motifs justifiant du choix de ce master par le candidat
  • l’adéquation du projet de recherche avec la formation

 

Pour les ressortissant(e)s d’un pays non francophone et n’ayant jamais fait d’études en France ou dans un pays francophone, il sera apprécié, en outre le niveau de français (compréhension et capacité d’expression initiales de la langue française suffisantes pour suivre les enseignements et échanger par des contributions écrites et orales), de fournir le dossier suivant :

  • une lettre de motivation dactylographiée (personnelle et détaillée)
  • un projet de recherche : ce projet doit comporter un thème, une problématique, une première ébauche de corpus et de méthodologie ainsi qu’une première bibliographie. Le projet doit comporter 3 à 5 pages
  • un CV
  • pour les étudiants non francophones, l’attestation du test de français (DELF B2 ou certification équivalente)

 

Pré requis

Principales connaissances et compétences devant être acquises :

  • Capacité à lire des articles scientifiques
  • Capacité à formuler un projet de recherche
  • Capacités rédactionnelles
  • Au moins niveau B2 du DELF 

  • Formation dans une discipline des ALL-SHS ou expérience professionnelle 
conséquente en lien avec les études de genre

 

Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

Le volume horaire global du master est de 468h (273h en M1 et 195h en M2, hors mémoire).

Le tronc commun est constitué de l’UE méthodologie et langue et initiation théorique : chaque étudiant-e de M1 doit suivre un cours de méthodologie, un cours de langue et deux cours d’initiation théorique.
 Tous les autres enseignements, des UE « études approfondies » et « spécialisation et professionnalisation » sont prenables par les étudiant-e-s de M1 et M2.

Des enseignements disciplinaires en langues étrangères (espagnol, anglais, italien, allemand) sont proposés.

Un ou plusieurs enseignements selon les années, couplés avec l’EUR ArTeC, comprendront de la création artistique.

Nous ouvrons dès le M1 un EC libre et en M2 un à deux EC libres, destinés à renforcer les connaissances disciplinaires des étudiant-e-s, en lien avec leurs projets de recherche.
 Par exemple, un(e) étudiant(e), ayant fait une licence 3 en littérature, fait un projet de recherche sur la réception des ouvrages rédigés par des autrices féministes africaines par les femmes d’Afrique de l’Ouest francophone. Elle ou il pourra par exemple prendre un EC libre en M1 concernant l’Afrique francophone (en histoire, anthropologie, etc.) et un EC libre en M2 en Info-com sur la sociologie de la réception.

Organisation et contenu des enseignements
Master Études sur le genre

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques.

Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certains étudiants en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

En M2, le stage aura une durée minimale de un mois (et comptera pour deux EC - soit environ 156 heures de travail - soit 10 ECTS). Les stages sont encadrés par la directrice ou le directeur de mémoire, la tutrice ou le tuteur du lieu de stage et supervisés par la ou le responsable des stages du master.


Les stages sont réalisés dans les missions égalités des mairies, département, régions, conseils nationaux, universités (etc.), dans des associations (planning familial, SOS violences conjugales, sexuelles, LGBTQI+, etc.), dans des services socio-sanitaires (maison des femmes, foyers d’accueil des femmes migrantes, etc.), dans des structures culturelles (théâtre, salles de spectacle, d’exposition, etc.) et des structures de recherche.


Types de missions confiées aux stagiaires : soit l’analyse de la structure, soit une mission donnée par la structure (par exemple : faire le bilan des lois sur l’égalité professionnelle dans les services publics).

Un rapport de stage d’une vingtaine de pages, évalués par au minimum deux membres du jury, et une soutenance d’une demi-heure réalisée en présence de ces membres (comprenant ou non une personne de la structure du lieu de stage).

Le master « Études sur le genre » est adossé à l’école doctorale de Paris 8 Pratiques et Théories du Sens (ED31), ainsi qu’à plusieurs équipes majeures de Paris 8, en vertu de son caractère pluri- et interdisciplinaire :

Universités et écoles

Le master a des liens pédagogiques avec le master « Psychologie » de Paris 13, à travers la mutualisation officielle des enseignements de Pascale Molinier, ainsi que des liens de mutualisation des enseignements avec Nanterre via les enseignements de Daniel Borillo, en cours de conventionnement.

Le master est impliqué dans les projets suivants, associant de nombreux partenaires (liste non exhaustive des partenariats en cours) :

 

Partenaires socio-économiques

Le master est en contact avec plusieurs types de structures : 


  • Associations telles que le Planning familial, Solidarité Femmes, Maison des 
femmes de Montreuil, Maison des femmes de Saint-Denis, Association HF, etc. 

  • Associations ou structures du secteur culturel : Festival du film de femmes de Créteil, Cineffable (Paris), Festival Femmes en résistance (Arcueil), Vocatif 
(Programme Generali France Enseignants chercheurs), etc. 

  • Services d’État ou des collectivités territoriales : Droits des femmes (missions 
communales, intercommunales, départementales et régionales), Observatoire des violences envers les femmes en Seine-Saint-Denis, Défenseur des Droits, Observatoire de la parité, Archives nationales, Institut du genre, etc. 

  • Universités populaires de Saint-Denis : Sciences Pop’, Dionyversité. 

  • Bibliothèques spécialisées : Bibliothèque Marguerite Durand, Centre d’archives 
féministes d’Angers, Centre Hubertine Auclert, etc. 

  • Organismes de solidarité internationale et ONG. 


 

Sont accessibles aux diplômé(e)s du master mention Études sur le genre :

  • les métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur (après un doctorat)
  • les métiers de mise en œuvre des politiques publiques aux droits des femmes et à l’égalité des chances auprès d’organisations nationales et internationales (ONG, associations)
  • des missions de supervision, encadrement, d’actions des pouvoirs publics au niveau du territoire (missions égalité/diversité dans les mairies, communautés de commune, départements, régions, missions nationales, etc.)

  • les métiers de l’action humanitaire et sociale
  • des missions de formation et de sensibilisation à l’égalité, aux discriminations
  • des missions de communication
  • des missions de programmation culturelle (animation, production, publication, création événementielle)
  • des missions de journalisme spécialisé sur le genre
  • les concours de la fonction publique et de l’enseignement

Responsable(s) de la mention :
Hélène NICOLAS et Marion TILLOUS

Responsable(s) du parcours :
Hélène NICOLAS et Marion TILLOUS

Capacité d’accueil :
En M1 :49
En M2 : 49

UFR de rattachement : Textes et Sociétés

Secrétariat :
Bât B, salle 342
01 49 40 68 13
valerie.dubois@univ-paris8.fr

http://www.genre.univ-paris8.fr/

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8