Master Linguistique, acquisition, langues vocales et langues des signes (LAVS)

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Sciences du langage
Parcours : Linguistique, acquisition, langues vocales et langues des signes (LAVS)


L’objectif du Master Sciences du langage (SDL) est de préparer des linguistes tant aux métiers de la recherche et de l’enseignement qu’à d’autres secteurs d’activité. Connaître la structuration et le fonctionnement des langues humaines, maîtriser la méthodologie de la recherche en Sciences du langage, savoir mener un projet de recherche, observer et interroger une situation de communication – ces bases communes du Master en SDL permettent une formation solide à la recherche ou à une activité d’enseignement, d’interprétation ou de diffusion des langues.

Le parcours Linguistique, acquisition, langues vocales et langues des signes (LAVS), à dominante recherche, fortement adossé à la recherche qui se déroule au sein de l’UMR 7023 propose une formation complète et diversifiée en Sciences du Langage associant les bases théoriques de la linguistique à divers sous-domaines de la discipline sous des angles complémentaires. Ainsi, les étudiants peuvent individualiser leur projet de master en articulant les théories linguistiques à la description des langues y compris les langues des signes, à l’étude de l’acquisition des langues et du langage. La pédagogie adoptée est celle issue du courant de « pédagogie du projet » où les étudiants sont amenés à s’approprier des outils linguistiques, théoriques et méthodologiques, à travers un travail de linguiste de terrain. Les cours théoriques sont donc en relation directe avec les projets sur lesquels l’étudiant travaillera en stage sous l’égide d’un tuteur ou tutrice de stage. Ainsi, les stages obligatoires dans des laboratoires de recherche ou dans des établissements d’enseignement doivent être choisis par l’étudiant en fonction du projet de recherche lié à son projet professionnel, ce qui lui permettra de connaître la réalité du monde du travail dans la recherche et/ou dans la formation. L’UMR 7023 offre aux étudiants qui choisissent le stage en laboratoire des possibilités intéressantes d’intégrer des projets de recherche qui s’y déroulent.

Fiche compétences
Master Linguistique, acquisition, langues vocales et langues des signes (LAVS)

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence de Lettres, LLCER, Sciences du langage, sciences cognitives et LEA (accès en master 1)
  • pour les titulaires du master 1 LADiLLS/LAVS ou DDL ou d’un autre master 1 en Sciences du langage (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

 

Il sera apprécié :

  • les résultats obtenus en licence
  • les motifs justifiant du choix de ce master par le candidat
  • l’adéquation du projet de recherche avec la formation

Pour les ressortissants d’un pays non francophone et n’ayant jamais fait d’études en France ou dans un pays francophone, il sera apprécié en outre le niveau de français (compréhension et capacité d’expression initiales de la langue française suffisantes pour suivre les enseignements et échanger par des contributions écrites et orales).

 

Cette appréciation sera fondée sur l’examen du dossier comprenant :

  • les relevés de notes et les diplômes
  • une lettre de motivation
  • un projet de recherche de 2 pages minimum accompagné d’une bibliographie
  • pour les étudiant(e)s non francophones, l’attestation du test de français (niveau C1 : DALF ou TCF complet en compréhension et en expression orales et écrites)

 

Pré requis

Le candidat doit avoir une formation théorique lui permettant de traduire en termes scientifiques sa propre relation à la langue. Elle/Il doit maîtriser les outils conceptuels nécessaires à l’exploration des multiples facettes du langage humain.

Il/elle doit posséder la capacité́ d’élaborer un raisonnement de type scientifique (observations>hypothèses>vérification) à propos d’un objet, le langage, généralement associé en France aux études dites « littéraires », mais qui occupe aussi une place centrale dans l’étude de la cognition et du comportement humains.

En fonction du parcours, il est recommandé la maîtrise des différents aspects de la description des langues, phonologie, morphologie, syntaxe, sémantique, pragmatique ; la problématique de l’enseignement des langues ; les connaissances de base liées au processus de compréhension, de production et d’acquisition linguistique ; la LSF et son analyse linguistique.

Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat(e) (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

Ce parcours propose un M1 composé d’enseignements obligatoires permettant à l’étudiant de prendre connaissance des principaux champs de recherche en SDL : la linguistique formelle, l’acquisition du langage et des langues et ce dans les domaines des langues vocales et des langues des signes.

La première année du master constitue la base pour la construction du parcours professionnel et la préparation du mémoire de M2 de l’étudiant.

Organisation et contenu des enseignements

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques. Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certains étudiants et étudiantes en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

Le stage est obligatoire à la fois en M1 et en M2.

La possibilité est donnée d’effectuer un stage d’enseignement en fonction du sujet de mémoire

En M1 : stage d’observation (50 h)

Au choix – stage dans un laboratoire de recherche ou stage d’enseignement en fonction de l’option.

Stage au laboratoire

Objectifs : s’initier aux activités de recherche d’un laboratoire.

Contenus : participation aux activités du laboratoire accueillant l’étudiant, le tuteur ou la tutrice du stage donnera la possibilité́ à l’étudiant de faire partie des opérations scientifiques d’un projet de recherche.

En M2 : stage dans un laboratoire de recherche (120 h) en fonction de l’option.

Stage au laboratoire

Objectifs : Participation à un projet de recherche, s’approprier des outils de recueil des données en linguistique / acquisition / psycholinguistique.

Contenus : au sein du laboratoire d’accueil, participer à un projet de recherche choisi en fonction du sujet de mémoire de M2 (participation à des recueils des données, analyses du corpus recueilli etc.).

Le rapport de stage constitue une partie intégrante du mémoire. Le stage est ainsi évalué en plusieurs étapes qui sont liées à l’UE mémoire/stage : 1) le responsable de stage valide l’expérience professionnelle du stagiaire au vu des fiches reportant l’attestation de l’institution/entreprise qui l’accueille ainsi que de la fiche d’autoévaluation fournie par l’étudiant ; 2) l’enseignant encadrant (accompagné d’un deuxième enseignant lors de la soutenance de M2) évalue le mémoire, qui contient le rapport de stage et donc la mise en pratique des notions théoriques traitées dans les enseignements de formation.

Une grande partie des enseignants-chercheurs intervenant dans le Master SDL sont membres titulaires de l’UMR 7023 Structures formelles du langage qui s’articule autour des thématiques suivantes :

  • Phonologie, interfaces et modélisation
  • Syntaxe et sémantique
  • Sourds et langues des signes
  • Acquisition et psycholinguistique
  • Dynamique interactionnelle et multimodalité

 

Le parcours LAVS à dominante recherche fait référence explicitement aux axes de recherche de l’UMR donnant la possibilité́ aux étudiants de connaître le monde de la recherche lors des stages au laboratoire. L’offre de stages proposée par l’UMR 7023 correspond aux différents projets menés par les équipes de ce laboratoire. Les étudiants du parcours LAVS ont également la possibilité́ d’effectuer leur stage de recherche au sein de l’EA 1569 (Transferts critiques et Dynamique des savoirs : domaine anglophone).

 

Par ailleurs, une structure de recherche interne à Paris 8 – Experice (EA 3971) – est le laboratoire de rattachement de certains enseignants-chercheurs collègues du département COM/FLE intervenant dans le parcours de DDLES.

L’UMR 7023 est adossée à l’École doctorale n° 224 « Cognition Langage Interaction »

 

Double diplomation et partenariats

Master DDLES en partenariat international, franco-polonais, avec l’université Catholique de Lublin (KUL, Katolicki Uniwersytet Lubelski) / Philologie romane (diplôme crée en 2006).

Droits d’inscription : réglés dans l’université d’origine

Formation sanctionnée par  : Master 2 mention Sciences du langage, parcours LAVS en partenariat international, Master franco-polonais et Magister de Philologie romane délivré par l’Université Catholique de Lublin (diplôme d’État polonais).

La formation est fortement adossée à la recherche (l’UMR 7023 et la KUL ont des projets de recherche en commun) ce qui permet aux étudiants de préparer les mémoires se basant sur les travaux s’insérant dans les axes de recherche conduits par des enseignants-chercheurs de Paris 8/KUL. Certains mémoires de M2 débouchent sur l’inscription en thèse en cotutelle.

Le français est la langue de la formation dans les deux pays.

Ce Master prévoit un recrutement sur dossier dans l’université d’origine par une commission mixte selon les modalités en vigueur dans ces deux universités.

Le stage peut être effectué en totalité à KUL ; les étudiants peuvent également le valider en partie à KUL et en partie à P8 au 3ème semestre, ou encore en totalité à Paris 8 au 3ème semestre.

Partenariat avec l’Université d’État de Haïti – Faculté de linguistique appliquée

La convention prévoit la participation d’enseignants – chercheurs de l’Université Paris 8 (UFR SDL, UMR 7023 SFL) au programme de Master en Linguistique Théorique et Descriptive piloté à Port-au-Prince par la Faculté de Linguistique Appliquée (Université d’État à Haïti), selon les moyens financiers disponibles dans chaque institution, ainsi que l’encadrement en co-tutelle (UEH/Paris 8 : ED CLI / UMR 7023) de doctorants haïtiens en linguistique théorique et descriptive.

 

Echanges internationaux

Projet de partenariat avec l’Université Nationale Autonome du Mexique (UNAM) à travers l’Escuela Nacional de Lenguas, Lingüística y Traducción afin d’établir un partenariat pédagogique qui prévoit des échanges entre étudiants inscrits dans la formation du Master en SDL à Paris 8 et étudiants mexicains inscrits dans le master en Linguistique Appliquée de l’UNAM.

A l’issue de la formation, les titulaires du master mention SDL, parcours Linguistique, acquisition, langues vocales et langues des signes (LAVS) doivent :

  • disposer de connaissances dans les trois domaines de SDL, linguistique, acquisition et en linguistique de la LSF
    • être capable d’articuler les connaissances en acquisition des langues à l’analyse des situations d’enseignement
    • avoir une familiarité avec l’ensemble des problématiques liées à la communauté signante
    • posséder des compétences en linguistique expérimentale et de corpus
  • être capable de recueillir des données dans un des domaines choisis en option, et de les analyser avec des outils théoriques et méthodologiques appropriés

 

Le master mention SDL, parcours Linguistique, acquisition, langues vocales et langues des signes (LAVS) débouche naturellement sur une formation doctorale en sciences du langage, en sciences cognitives ou en lettres, langues, littératures et civilisations étrangères.

Il oriente également vers les débouchés professionnels suivants :

  • Métiers de la formation ou de la communication (conseil pédagogique en langues, conseil linguistique en entreprise, métiers de l’édition, concepteurs en ingénierie multilingue, concepteurs de didacticiels, correcteurs, rédacteurs, documentalistes en entreprise)
  • Enseignement dans le secondaire après le master (français, anglais ou autres langues de l’UFR LLCE-LEA après concours du CAPES)
  • Enseignement des langues dans différentes structures conseil dans les organismes spécialisés, l’ingénierie de la formation en langues, l’édition, la diffusion des langues
  • Enseignement et/ou recherche (dans les universités françaises ou étrangères à l’issue d’un doctorat et de la qualification CNU, avec éventuellement l’Agrégation)

Responsables de la mention :
Sandra Benazzo et Florence Encrevé

Responsables du parcours :
LAVS : Saveria Colonna, Laurent Roussarie & Dylan Glynn

Capacité d’accueil :
En M1 : 20
En M2 : 20

Secrétariats  :
Pour les étudiants de l’UFR SDL :
Bât A, salle 145
Tél. : 01 49 40 70 93
Fax : 01 49 40 67 90
sdl2@univ-paris8.fr
Pour les étudiants de l’UFR LLCER - LEA :
Bât B1, salle 212
Tél. : 01 49 40 70 92
Fax : 01 49 40 68 47
master.ufr5@univ-paris8.fr

http://www.ufr-sdl.univ-paris8.fr/-Masters

 

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8