Master Médias, Culture, 2 Langues

Domaine : Lettres et langues
Mention : Langues et sociétés
Parcours : Médias, Culture, 2 Langues (MC2L)


Le master mention Langues et sociétés, parcours Médias, Culture, 2 Langues (master MC2L) est une formation qui repose sur l’étude des cultures étrangères contemporaines à travers différents médias (presse, arts visuels, littérature, radio, TV, WebTV, blogs, podcasts, etc.) considérés comme supports d’expression culturelle. Il prépare à la gestion des projets nécessitant des connaissances dans le domaine des médias, des langues et la culture au sens large, que ce soit pour l’acquisition ou la transmission des connaissances. Il permet d’acquérir des compétences culturelles et rédactionnelles multiples, et forme à de nouveaux types de médiation culturelle. Formation résolument interdisciplinaire, le master interroge les médias sous les angles littéraire, sémiologique, sociologique, politique et historique, pour développer des outils pratiques et théoriques qui permettront à ses diplômés d’analyser, à moyen et à long termes, les évolutions du champ médiatique, et de se former aux métiers à venir.

Les enseignements sont dispensés en anglais et en français (pour la spécialité anglais), ou en espagnol et en français (pour la spécialité espagnol). Les étudiants inscrits dans une spécialité peuvent aussi choisir de suivre des cours dans la langue de l’autre spécialité.

Au moins la moitié des enseignements se fait sous la forme de workshops. Les enseignants privilégient bien souvent la pédagogie par projet. Un partenariat récent a été mis en place avec le studio radio et la web radio de l’université, donnant un nouveau focus « radio » à la formation.

L’équipe pédagogique intègre de nombreux intervenants professionnels réguliers dont une maîtresse de conférences associée, et des « professional workshops » (par exemple, initiation au community management) viennent compléter les séminaires semestriels.

L’accent est mis sur trois types de compétences fondamentales : 

  • Des compétences théoriques et disciplinaires (compréhension approfondie des enjeux propres à des champs intellectuels variés)

  • Des compétences culturelles et linguistiques (maîtrise de 2, voire 3 langues : français, anglais et/ou espagnol).

  • Des compétences techniques et rédactionnelles par la pratique de différentes formes de productions écrites et audiovisuelles (édition numérique, initiation à la PAO, initiation à différents types de médiations, production de podcasts en plusieurs langues, etc.).
     

Cette triple expertise facilite l’insertion professionnelle dans les organismes culturels, les institutions, les entreprises du secteur des médias et de la communication et toutes les entreprises tournées vers l’international.

Tout en étant fortement professionnalisant, le master MC2L familiarise ses étudiants avec l’exigence et les outils de la recherche scientifique par le biais de plusieurs séminaires – et ce dès le premier semestre de première année – et son adossement à deux laboratoires de recherche reconnus. Ainsi, la poursuite d’études en doctorat est l’un de ses débouchés possibles, pour les étudiants qui choisissent la voie recherche en deuxième année.

La spécificité du master MC2L réside dans sa revue, cultureXchange, conçue, produite, alimentée et mise en ligne avec et par les promotions. Elle propose, dans les trois langues du Master (anglais, espagnol, français), un ensemble d’analyses, de synthèses critiques, de mises en perspective historiques, d’entretiens et de débats destinés à un public national et international soucieux de mieux connaître les cultures et les langues étrangères.

Fiche compétences
M Médias, Culture, 2 langues

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence LLCER anglais ou espagnol, LEA, Information-communication, Arts du spectacle, Lettres, Sociologie (accès en master 1)
  • pour les titulaires d’un master 1 dans un champ compatible avec celui du diplôme de master (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger


Il sera apprécié :

  • le niveau dans la langue étrangère choisie et la maîtrise d’une éventuelle seconde langue étrangère
  • les motifs justifiant du choix de ce master par le candidat
  • les résultats obtenus en licence

Pour les ressortissants d’un pays non francophone et n’ayant jamais fait d’études en France ou dans un pays francophone, il sera apprécié en outre le niveau de français (compréhension et capacité d’expression initiales de la langue française suffisantes pour suivre les enseignements et échanger par des contributions écrites et orales).


Cette appréciation sera fondée sur l’examen du dossier comprenant :

  • l’attestation du test de langue étrangère pratiquée dans le master (niveau B2)
  • une lettre de motivation
  • les relevés de notes et les diplômes
  • pour les candidats non francophones, l’attestation du test de français (niveau C1)


Si nécessaire, cette appréciation pourra être complétée par une épreuve écrite en langue étrangère et un entretien en langue étrangère et en français.


Pré requis

Le niveau de langue requis en langue étrangère-cible et en français est le niveau C1 du cadre de référence commun des langues : « comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants, saisir des significations implicites. S’exprimer spontanément et couramment. Utiliser la langue de façon efficace et souple dans la vie sociale, professionnelle ou académique. S’exprimer sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée. »

Ces compétences peuvent se décliner ainsi : pratique écrite et orale de la langue étrangère-cible, rédaction et synthèse bilingues, identification et analyse de problèmes complexes ; identification et maîtrise des registres (sociaux et linguistiques) ; maîtrise des techniques de la recherche documentaire.


Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

 

Brochure 2023-2024
M MC2L

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’Université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques.

Le Master MC2L n’accorde aucune dispense d’assiduité : tous les cours sont obligatoires.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

Une expérience en milieu professionnel de longue durée (420 heures minimum, en France ou à l’étranger) est obligatoire au second semestre de deuxième année pour les étudiants choisissant la voie professionnelle en M2 S4.

Cette expérience peut prendre la forme d’un stage (recommandé), mais aussi d’une mission de bénévolat de longue durée dans le milieu associatif, ou enfin d’une mission de service civique.

Il est possible d’effectuer un stage conventionné (facultatif) entre l’année et M1 et de M2, valorisé en ECTS (au premier semestre de M2 sur présentation de l’attestation de fin de stage).
 

Exemples de secteurs de stages

Les stages sont notamment effectués au sein de structures du monde associatif et de l’industrie culturelle (rédaction presse, galeries d’art, musées, industrie cinématographique, chaînes de télévision, radios, etc.).

Tout en étant fortement professionnalisant, le master MC2L familiarise ses étudiants avec l’exigence et les outils de la recherche scientifique par le biais de plusieurs séminaires, et ce dès le premier semestre de première année.

Le master MC2L comprend ainsi un adossement fort à la recherche s’appuyant sur

  • les méthodes de recherche ;
  • l’usage de fonds documentaires ;
  • la méthodologie de rédaction d’un mémoire (projet tutoré en M1, mémoire de stage en M2 S4 voie professionnelle, mémoire de recherche en M2 S4 voie recherche) et sa soutenance (en M2 S4), en vue de préparer les étudiants qui le souhaitent à la formation doctorale ;
  • l’organisation d’un colloque des étudiants du master au cours duquel les étudiants de M2 présentent leur projet tutoré de M1, dans les conditions d’un colloque scientifique en sciences humaines et sociales.
     

La poursuite d’études en doctorat est l’un des débouchés possibles du master MC2L, pour les étudiants qui choisissent la voie recherche en M2 S4.

Le master Langues et sociétés parcours MC2L est adossé à l’école doctorale 31, Pratiques et théories du sens, et aux unités de recherche LER (Laboratoire d’Études Romanes) et TransCrit (Transferts critiques anglophones).

L’articulation des masters aux unités de recherche se traduit notamment par la très forte présence d’enseignants-chercheurs titulaires de ces laboratoires parmi les intervenants du master, par la participation des étudiants à des séminaires thématiques où sont exposées les recherches menées dans le cadre de ces unités, par la préparation des étudiants à la formation doctorale (en M2 S4 voie recherche), par la participation des étudiants aux colloques et journées d’études, voire par l’inscription des projets tutorés de M1 et des mémoires de recherche de M2 dans des projets de recherche portés par ces laboratoires.

 

Echanges internationaux

La formation s’appuie sur le réseau important de partenariats internationaux de l’université Paris 8, géré par le Service des Relations et de la Coopération Internationales – SERCI (universités partenaires en Europe, en Amérique latine, en Afrique, en Amérique du Nord, en Asie).

Il est possible d’effectuer le premier semestre du M2 en mobilité à l’étranger (Erasmus+ en Europe, MICEFA aux États-Unis ou au Canada, BCI au Canada, accords bilatéraux en Amérique latine, etc.) en suivant la procédure administrative de constitution d’un dossier pendant l’année de M1, et ce dès le début du premier semestre de M1.

Les stages à l’étranger, au second semestre de M2, sont également fortement encouragés.

Le master ouvre sur des perspectives professionnelles variées, aussi bien dans les milieux de l’écriture au sens large (rédaction bilingue sur Internet, conseil et participation à la conception de séries télévisées, production d’articles ou de revues, critique culturelle…) que dans ceux de la communication et de la culture tant nationale qu’internationale (organisation et présentation d’événements culturels, veille culturelle, médiation culturelle, rédaction web, community management...), dans le secteur public comme dans le secteur privé.

Le master ouvre également aux métiers de l’enseignement après obtention d’un concours de l’enseignement (CRPE, CAPES, CAFEP, agrégation), et aux métiers de la recherche après une poursuite d’études en doctorat.

label Master diplôme controlé par l'état

Responsables du parcours et de ses spécialités
Claire BOURHIS-MARIOTTI (responsable du parcours)
Anne CHASSAGNOL (responsable de la spécialité anglais)
Myriam PONGE (responsable de la spécialité espagnol)

Capacité d’accueil (tous parcours confondus)
En M1 : 30
En M2 : 30

UFR de rattachement
Langues et Cultures étrangères (LLCER-LEA)

Secrétariat
Bât. B1, salle 216
Tél : 01 49 40 64 50
sec.master-mc2l@univ-paris8.fr

https://ufr-langues.univ-paris8.fr

 

Recevez les actualités de l’université Paris 8