Master Monnaie, Banque, Finance, Assurance

Domaine : Droit, économie, gestion
Mention : Monnaie, Banque, Finance, Assurance (MBFA)


Le master mention Monnaie, Banque, Finance, Assurance (MBFA) vise à donner aux étudiants une formation approfondie en sciences économiques et de gestion.

Le master « Monnaie, Banque, Finance, Assurance » (MBFA) est à la fois à orientation recherche et professionnelle. Il vise à préparer les étudiants à la connaissance des pratiques et des cultures liées aux marchés et aux institutions financières. Il combine l’analyse de la dimension contemporaine avec une approche comparative analytique, par exemple des crises financières dans le monde et dans le temps.

A l’issue de la formation, les diplômés du master seront capables de :

  • Comprendre le contexte économique et social, et pouvoir en tirer des conséquences
  • Savoir analyser l’impact de mesures de politique économique sur la conjoncture économique, sur les entreprises
  • Comprendre et évaluer les situations de gestion dans les entreprises
  • Rédiger un rapport d’étude
  • Animer des réunions en français et en anglais

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence Economie et gestion, Mathématiques, MIASHS ou d’une licence Administration Economique et Sociale si la formation comporte un fort contenu analytique et quantitatif (accès en master 1)
  • pour les titulaires du master 1 MBFA ou d’un master 1 Econométrie et Statistiques, Economie Appliquée, Finance ou d’un master 1 dans un champ compatible avec celui du diplôme de master (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger.

 

Pré requis

Il sera apprécié :

  • les résultats obtenus en licence
  • l’adéquation de la formation antérieure au master
  • l’adéquation du projet de l’étudiant à la formation

 

Pour les ressortissants d’un pays non francophone et n’ayant jamais fait d’études en France ou dans un pays francophone, il sera apprécié en outre le niveau de français (compréhension et capacité d’expression initiales de la langue française suffisantes pour suivre les enseignements et échanger par des contributions écrites et orales).

Cette appréciation sera fondée sur l’examen du dossier comprenant :

  • un dossier détaillé du cursus suivi par le candidat
  • les diplômes, certificats, relevés de notes
  • un résumé de texte
  • un CV
  • une lettre de motivation exposant le projet professionnel
  • pour les étudiants non francophones, l’attestation de test de français (niveau C1 : TCF, DALF)

 

Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

Organisation et contenu des enseignements
Susceptible d’être modifié en septembre 2020

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques.

Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certains étudiants en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

Cette mention s’appuie sur le LED (Laboratoire d’Economie Dionysien - Equipe d’Accueil 3391), qui regroupe la quasi totalité des enseignants-chercheurs en économie et en gestion de l’université Paris 8 (35 enseignants-chercheurs) et accueille de nombreux doctorants en sciences économiques. Cette équipe de recherche est composée de cinq axes de recherche.

Cette formation correspond à une double orientation :

  • une orientation recherche dans le champ « marchés, institutions, finance », formant aux métiers de la recherche et de l’enseignement, et conduisant en particulier à la préparation d’un doctorat en sciences économiques ;
  • une orientation professionnelle dans le champ « banque-finance », formant aux métiers de ce secteur pour un accès dès la sortie du master.

Les métiers correspondants sont notamment :

  • chargé d’études, chercheur, enseignant ;
  • direction d’agence ou direction de secteur ;
  • chargé de clientèle, chargé de clientèle entreprises, chargé d’affaires professionnels, gestionnaire de patrimoine ;
  • cadres de niveau supérieur pour les différents métiers de la banque et de la finance ;
  • analyste financier, analyste crédit, analyste risque ;
  • dans les assurances : conseiller commercial, agent prévoyance et patrimoine.

 

Concours de la fonction publique (catégories A et B) et des collectivités territoriales.

CAPES Economie-gestion

Responsable :
Julien CHEVALLIER

UFR de rattachement :
AES - économie et gestion (AES-EG)

Capacité d’accueil :
M1 : 40
M2 : 40

Secrétariat :
Bât D, salle 107
01 49 40 72 59

master.ecoges@univ-paris8.fr

http://www.ufr-aes-ecoges.univ-paris8.fr/

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8