UR Laboratoire d’Intelligence Artificielle et Sémantique des Données (LIASD)


Le LIASD rassemble des enseignants-chercheurs et des doctorants en informatique et est composé de trois axes qui correspondent aux groupes EID, IUSD, PASTIS.

Le groupe de recherche EID est l’abréviation de Espaces Intelligents des Données et est spécialisé en ingénierie des données massives. Sa thématique s’appuie sur les compétences et l’expérience acquises par le groupe centrées sur la donnée et les connaissances. Dans ce contexte, nos recherches se répartissent à ce jour en deux domaines de compétences : les systèmes déductifs produisant des connaissances par raisonnement à partir de modèles symboliques et les systèmes inductifs produisant des connaissances à partir de données massives par apprentissage statistique et neuronal. Sur la base de nos travaux, des avancées récentes dans ces voies de recherche, des nouveaux enjeux, des récents appels à projet et de nos contacts avec l’industrie et le milieu académique, il nous semble opportun de faire émerger des systèmes hybrides. Il s’agit donc ici de proposer des pistes de recherche qui permettent différents types de modèles et systèmes hybrides, en intégrant de l’induction dans les systèmes déductifs et réciproquement, à des degrés divers. Nous introduisons également dans cette thématique le contrôle des données personnelles, qui constitue désormais un enjeu fondamental de l’information. Afin de caractériser plus finement la direction de recherche que nous nous proposons de suivre dans les années à venir, nous décrivons ci-dessous nos principales orientations de recherche. Ces projets sont organisés selon 5 orientations :

  1. le raisonnement déductif sur les connaissances et les données
  2. l’induction par apprentissage sur des données massives
  3. les modèles dynamiques de description multimodale
  4. les ressources sémantiques multilingues
  5. l’approche formelle des données personnelles

Le groupe de recherche IUSD est l’abréviation de Informatique Ubiquitaire et Science de Données. Les travaux du groupe IUSD visent le développement d’algorithmes et de méthodologies pour des applications centrées sur l’humain ou avec l’humain dans la boucle. Les différents thèmes considérés sont la biométrie, les interfaces cerveau-machine, et les objets connectés communicants et intelligents. Pour la biométrie, nous travaillons sur des problématiques d’actualité pour proposer des solutions dans divers domaines tels que la criminalistique, l’identification et l’authentification. Pour les interfaces cerveau-machine, nous développons d’une part des algorithmes d’interprétation de la pensée pour des objectifs d’assistance aux personnes déficientes et d’autre part des algorithmes de classification d’activités cérébrales pour tenter de comprendre le comportement de l’activité cérébrale. Pour ce qui est des objets connectés, nous travaillons sur des méthodologies permettant de les exploiter pour diverses applications telles que les villes et les bâtiments intelligents, la domotique, et la e-santé. Les techniques et outils que nous employons dans nos diverses propositions et développements sont issus de l’intelligence artificielle (réseaux de neurones, apprentissage profond), la science des données (traitement des données, ingénierie des caractéristiques), et des métaheuristiques d’optimisation (algorithmes génétiques, colonies de fourmis, recuit simulé, essaim particulaire). Le groupe de recherche IUSD collabore avec un certain nombre d’acteurs industriels de premier plan (RTE, EDF, ...) et d’organismes de recherche nationaux et internationaux (MIT, Stanford University, Northumbria University, ...). Par ailleurs, le groupe de recherche est impliqué dans plusieurs projets de financement.

Le groupe de recherche PASTIS s’inscrit dans une dynamique de modélisation et de compréhension des activités cognitives humaines en interaction avec l’informatique, en donnant une part importante à la pratique de la programmation, typiquement au travers de simulations et de mises en œuvres d’outils concrets et utilisables. Les membres de PASTIS mettent en œuvre cette approche commune dans les thématiques de l’IA, du langage, de la privacy, des images et des rendus, des jeux, des logiques non classiques et de la modélisation de la croyance, des systèmes dynamiques symboliques. Le nom “PASTIS” est d’ailleurs un acronyme qui reflète la diversité des domaines de l’informatique dans lesquels les membres de ce groupe travaillent : Programming, Artificial intelligence, Security, Texts, Images, Simulations.

Axes de recherche :

  • Espaces Intelligents des Données (EID)

Responsable : Nédra Mellouli

  • Informatique Ubiquitaire et Science de Données (IUSD)

Responsable : Larbi Boubchir

  • Programming, Artificial intelligence, Security, Texts, Images, Simulations (PASTIS)

Responsable : Nicolas Jouandeau

Directeur : Nicolas Jouandeau
Directeurs adjoints : Larbi Boubchir et Nédra Mellouli

ED 224 : Cognition Langage Interaction

UFR des Sciences et des Technologies du Numérique (STN)
2 Rue de la Liberté
93526 SAINT-DENIS, France

IUT de Montreuil
140 Rue de la Nouvelle France
93100 MONTREUIL, France

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8