Master Politiques et gestion de la culture en Europe

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Études européennes et internationales
Parcours : Politiques et gestion de la culture en Europe


Le master mention Etudes européennes et internationales, parcours Politiques et Gestion de la Culture en Europe forme des professionnels de la culture capables de travailler en Europe et à l’international. Le champ culturel y est questionné sous l’angle des politiques culturelles, de la sociologie, de l’économie et de l’histoire, dans une perspective européenne et internationale. Ce parcours repose sur l’acquisition d’outils et de savoir-faire, particulièrement dans le domaine des politiques culturelles et de la gestion des entreprises culturelles en Europe. Par le biais de stages, d’actions tuteurées en M1, et de montages de projets culturels en M2, de véritables mises en situation et expériences professionnelles sont proposées aux étudiants, ce qui permet d’envisager le secteur culturel de manière globale, de la production jusqu’à la diffusion.

Compétences visées

  • Avoir une bonne connaissance de la construction européenne et de l’Europe culturelle : courants artistiques et littéraires, institutions, fonctionnement, politiques et programmes européens dans le contexte international
  • Connaître l’environnement institutionnel et professionnel - national et européen - de la culture, de la création artistique et de ses publics
  • Disposer des connaissances de référence en matière de droit appliqué au secteur de la culture, de gestion des ressources humaines, de gestion administrative et financière de l’entreprise culturelle
  • Savoir mener une étude de cas, formuler une problématique, développer une analyse comparative et critique
  • Savoir monter un projet culturel dans sa dimension pluridisciplinaire (politique, financière, juridique, comptable, communicationnelle…)
  • Perfectionner la connaissance de deux langues et sociétés étrangères : aspects culturels, historiques, institutionnels, politiques et sociaux

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence en sciences humaines et sociales, d’une formation bac + 3 en arts (Ecole du Louvre), gestion (Sup de gestion, IEP et grandes écoles), langues, lettres, droit et science politique (accès en master 1)
  • pour les titulaires du master 1, d’un master 1 en sciences humaines et sociales, en arts, gestion, langues, lettres, droit et science politique sous réserve d’une expérience et de connaissances en lien avec le secteur culturel (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

 

Il sera apprécié :

  • les résultats obtenus en licence
  • les éventuelles expériences professionnelles en lien avec la formation
  • les connaissances linguistiques
  • la capacité à résumer et rendre compte d’un texte
  • les motifs justifiant du choix de ce master par le candidat
  • l’adéquation du projet professionnel avec la formation

 

Cette appréciation sera fondée dans un premier temps sur l’examen du dossier comprenant :

  • un CV
  • une lettre de motivation
  • les relevés de notes et diplômes

 

Si le dossier est retenu, cette appréciation se fondera dans un second temps sur trois épreuves écrites :

  • une synthèse d’un texte français
  • une traduction d’un texte français en langue étrangère N°1
  • une traduction d’un texte français en langue étrangère N°2

Pour les étudiants non francophones, les épreuves écrites de langue pourront être remplacées par un entretien oral.

L’appréciation sera fondée dans un troisième temps sur un entretien.

L’entretien permettra de mesurer la motivation, la capacité à envisager une projection professionnelle, l’adéquation des connaissances et expériences du candidat avec la formation

Pré requis

  • Connaissances de base des milieux culturels, de l’histoire de l’art, du spectacle vivant et de la sociologie
  • Bonnes capacités rédactionnelles et de synthèse
  • Aisance à l’oral
  • Forte appétence pour l’art et la culture
  • Maîtrise d’une langue étrangère en plus du français et bases dans une autre langue étrangère

 

Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

Le master comprend :

  • 800h d’enseignement, soit 400h en M1 et 400h en M2
  • Un mémoire de recherche en M1
  • Un montage de projet culturel en M2
  • Un stage obligatoire de 1 à 5 mois en M1, et de 3 à 6 mois en M2 (avec la possibilité, non recommandée, de choisir de faire en M2 un stage court, de moins de 3 mois, et un mémoire de recherche)

 

Le tronc commun d’enseignements fondamentaux au S1 se compose de 3 EC :

  • 1 EC « Histoire et Institutions de l’Union Européenne » : connaissances générales sur l’Union européenne, sa genèse, ses principaux développements et son fonctionnement concret.
  • 1 EC au choix : « Économie internationale » : les grands enjeux des échanges internationaux et la macroéconomie contemporaine à l’échelle européenne ou « Sociologie de la Mondialisation » : les changements culturels transnationaux, les circulations et mobilités en et vers l’Europe, les interdépendances entre les sociétés européennes, de l’urbain au rural à l’heure du global. Ces deux EC viseront à fournir aux étudiants des outils de cadrage pour suivre, en fonction des parcours, les cours d’économie, de commerce, de relations internationales, de sociologie et d’urbanisme, plus spécialisés, des semestres suivants.

 

Enseignements en langue étrangère

  • European Contemporary Issues (semestre 1, bloc commun)
  • Problemas contemporáneos en Europa (semestre 1, bloc commun)
  • Políticas culturales en América latina : perspectivas comparadas (semestre 2)
  • Mainstreaming culture in Europe (semestre 3)

 

 

Organisation et contenu des enseignements
Master Politiques et gestion de la culture en Europe

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’appliquent à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation dans une annexe afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques.

Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certains étudiants en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation.

Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiants de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

Stage obligatoire en M1 de 1 à 5 mois, et en M2 de 3 à 6 mois.

En M2, lorsque le stage est supérieur à 3 mois (maximum de 6 mois), les étudiants doivent rédiger un « rapport de mise en situation professionnelle » (de vingt à trente pages), qui donne lieu à une soutenance. Si l’étudiant décide – ce qui n’est pas conseillé – de faire un stage inférieur à 3 mois, il devra réaliser un mémoire (de plus de 60 pages), qui donnera lieu lui aussi à soutenance devant un jury composé de deux enseignants-chercheurs.

Les principales structures d’accueil des étudiants du parcours sont les théâtres, lieux de spectacles, sociétés de production ou de distribution audiovisuelle, festivals, services culturels des collectivités territoriales, galeries, musées, labels musicaux, compagnies théâtre/spectacle vivant, associations culturelles. Les missions confiées aux stagiaires concernent la production, l’administration, la communication, la programmation, la diffusion, la médiation et les relations avec les publics.

Chaque année, plusieurs étudiants font leur stage à l’étranger, essentiellement dans le réseau des ambassades et instituts français, dans les services culturels. Il est également possible pour les étudiants d’effectuer leur stage dans des institutions et associations culturelles en dehors du réseau français.

 

Partenariats

Le parcours Politiques et gestion de la culture en Europe a développé de nombreux partenariats avec des structures culturelles, parmi lesquelles :

 

Des actions tuteurées avec ces partenaires sont proposées au cours de l’année de M1.

Par ailleurs, l’IEE a initié et est porteur d’un important partenariat avec l’Ecole nationale d’administration (ENA) qui a donné lieu à une convention signée en janvier 2019 et qui vise à préparer les étudiants de l’Institut et d’autres composantes concernées aux concours d’entrée dans la fonction publique européenne, en particulier aux tests de pré-sélection particulièrement sélectifs (raisonnement verbal, numérique, abstrait et jugement situationnel). Il s’agit ici de lever les mécanismes d’auto-censure de nombreux de nos étudiants en les préparant à une approche entièrement centrée sur les compétences et de les accompagner vers les carrières prestigieuses des institutions de l’Union européenne à la recherche de nouveaux talents.

Échanges internationaux

Nombreux accords Erasmus, voir site : http://iee.univ-paris8.fr/?-Echanges-internationaux-

  • Administrateur / Administratrice (institutions culturelles et artistiques dans tous les domaines : théâtre, musique, danse, arts plastiques, audiovisuel…) en France ou à l’étranger (centres culturels et Instituts français)
  • Directeur / Directrice, chargé(e)s de mission des affaires culturelles à l’échelle locale (collectivités territoriales), nationale ou internationale
  • Directeur/ Directrice, chargé(e)de production
  • Responsable de la diffusion (spectacle vivant)
  • Responsable des relations avec les publics dans des entreprises et institutions culturelles
  • Responsable de la médiation culturelle, des actions pédagogiques
  • Responsable de projets européens
  • Responsable du développement et des partenariats internationaux
  • Programmateur / Programmatrice (festivals, lieux culturels, théâtres, cinémas…)
  • Direction et administration d’entreprises privées à vocation culturelle (gestion, marketing, mécénat…) en France ou à l’étranger
  • Consultant(e)s, chargé(e)s d’études en ingénierie culturelle
  • Consultant(e)s, chargé(e)s de mission auprès des organisations et organismes européens et internationaux pour les questions artistiques et culturelles
  • Journalisme et traitement de l’information artistique et culturelle
  • Grandes écoles (ENA, Collège d’Europe à Bruges, Institut universitaire européen de Florence), concours de la fonction publique locale, nationale et internationale
  • Recherche et enseignement

Responsable(s) de la mention :
Arnaud Orain

Responsable(s) du parcours :
Pauline Gallinari

Capacité d’accueil :
Par parcours :
En M1 : 40
En M2 : 40

UFR de rattachement : Institut d’Etudes Européennes

Secrétariat :
Bât. A, salle 246
Tel : 01 49 40 65 93
Fax : 01 49 40 65 94
iee.secretariat@univ-paris8.fr

http://iee.univ-paris8.fr

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8