EA 4386 : Laboratoire parisien de psychologie sociale (LAPPS)


Le Laboratoire Parisien de Psychologie Sociale (LAPPS) a été créé en 2009 sous double tutelle : Universités Paris Ouest et Paris 8 avec l’objectif de fonder une unité de recherche francilienne dans le domaine de la psychologie sociale visible à l’échelle internationale. Le LAPPS s’inscrit dans une tradition forte de recherche en psychologie sociale, présente dès la création des Universités d’appui vers la fin des années 1960. En 2014, une équipe de psychologie du travail et des organisations rejoint le LAPPS. La recherche en psychologie sociale et du travail se trouve ainsi fédérée au sein d’une unité inscrite dans le périmètre la Communauté Universitaire « Paris Lumières ». Les principales disciplines représentées sont les suivantes :

  • Psychologie sociale expérimentale
  • Psychologie du travail et des organisations, ergonomie
  • Psychologie sociale de la santé
  • Psychologie sociale du langage et de la communication
  • Psychologie de l’environnement
  • Psychologie sociale de la consommation
  •  Psychologie du conseil et de l’orientation

Le LAPPS travaille à comprendre comment les individus mobilisent, de manière plus ou moins consciente, des ressources cognitives, affectives et motivationnelles pour accomplir leurs activités dans un contexte normatif.

L’unité présente une double orientation fondamentale et appliquée. En amont, une orientation fondamentale orientée vers la modélisation des processus sociocognitifs (stéréotypes, relations intergroupes, justice organisationnelle, etc.), des processus associés au changement de comportement (habitudes, dissonance cognitive, etc.) et des processus associés aux transitions et aux ajustements professionnels tout au long de la vie. En aval, une orientation finalisée et appliquée à des problématiques travaillées dans le cadre de partenariats (champs de la santé, de l’environnement, de la consommation, des organisations, du travail, etc.).

Les axes de recherche :

  • Contexte, cognition, comportement et langage : perspectives intra-individuelles et sociétales,
  • Régulations individuelles et sociales en milieu organisationnel,
  • Santé, environnement et consommation : comportements et représentations sociales.

Par ailleurs, l’unité est composée de 3 équipes internes : 

  • Psychologie sociale des comportements et des cognitions,
  • Travail, Ergonomie, Orientation et Organisation, 
  • Groupe de Recherche sur la Parole et la Pensée Sociale (GRPPS-UP8).

Ce dernier est rattaché à Paris 8, et a pour responsable Rémi Finkelstein. Ses lignes de recherche se développent dans trois directions complémentaires :

  • des recherches fondamentales centrées sur des processus tels que : catégorisation sociale, discrimination, langage, influence sociale,
  • des modèles dérivés de théories générales ou spécifiques appliqués au travail,
  • des applications dans le domaine de la santé.

L’approche méthodologique est quantitative et développe des outils variés en plus de l’expérimentation, tels que caméra subjective, analyse automatique du discours, analyse en modèles structuraux.

Les travaux de l’équipe sont adossés aux paradigmes et méthodologies de la psychologie sociale internationale mais aussi sur des approches plus spécifiquement françaises telles que la théorie des représentations sociales.

Unité en cotutelle avec l’université Paris 10 (site principal)

Directeur : Thierry Meyer

Responsable pour Paris 8 : Patrick Mollaret

UFR de Psychologie

ED 224 : Cognition, Langage, Interaction

2 rue de la Liberté
93526 SAINT-DENIS, France

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8