Master Commerce international et marketing export (CIME)

Domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Études européennes et internationales
Parcours : Commerce international et marketing export (CIME)


Construit avec la participation et l’implication étroite de professionnels partenaires et de professeurs spécialisés, le master Etudes européennes et internationales, parcours : Commerce international et marketing export (CIME) a pour objectif de développer les compétences relatives aux métiers qui nécessitent une expertise internationale en marketing, logistique, transport, finance d’entreprise, e-commerce et une connaissance précise de la gestion des risques en entreprise.

Ce parcours sélectif forme des cadres marketing, achats, logistique de grands groupes et de PME dynamiques, de finance internationale d’entreprise dans le secteur banque-assurance et des ingénieurs d’affaires. Les responsabilités exercées s’appuient sur la maîtrise de trois langues, la capacité d’analyse de l’environnement économique, géopolitique, réglementaire et interculturel.

Compétences visées

  • Connaître les institutions et les politiques européennes (économiques, commerciales, financières notamment), en lien avec le contexte international et la mondialisation
  • Analyser les politiques nationales et internationales et leur articulation avec les politiques économiques et l’environnement juridique du commerce
  • Maîtriser les savoirs et savoir-faire à l’exportation
    • Marketing international et stratégies export et distribution
    • Droit et réglementation du commerce international
    • Transport et logistique
    • Paiements internationaux, financement des opérations de commerce international
    • Achats et couverture des risques
    • Perfectionner la maîtrise de deux ou trois langues étrangères et les techniques de communication internationale

L’accès en master est possible :

  • pour les titulaires d’une licence LLCER, LEA, Economie et gestion ou d’une licence professionnelle « Métiers du commerce international » ou « Logistique » (accès en master 1)
  • pour les titulaires du master 1 ou d’un master 1 en langues ou en Economie et gestion (accès en master 2)
  • par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) : accès sans avoir le diplôme requis, compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles
  • par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger

 

Il sera apprécié :

  • les résultats obtenus en licence
  • l’adéquation du parcours antérieur et des éventuelles expériences professionnelles avec la formation
  • les connaissances linguistiques
  • la capacité à résumer et rendre compte d’un texte
  • les motifs justifiant le choix de ce master par le candidat
  • l’adéquation du projet professionnel avec la formation
  • l’adéquation des connaissances avec la formation

 

Cette appréciation sera fondée dans un premier temps sur l’examen du dossier comprenant :

  • un CV
  • une lettre de motivation
  • les relevés de notes et diplômes obtenus

 

Si le dossier est retenu, dans un second temps la/le candidat(e) sera évalué€ à travers quatre épreuves écrites :

  • une synthèse d’un texte français d’environ 1000 mots
  • une traduction d’un texte français en langue étrangère N°1
  • une traduction d’un texte français en langue étrangère N°2
  • un QCM de 25 questions de culture générale

 

L’appréciation sera fondée dans un troisième temps sur un entretien :

L’entretien permettra de mesurer la motivation, la capacité à envisager une projection professionnelle, l’adéquation des connaissances et expériences du candidat avec la formation.

Pré requis

  • Maîtrise de l’anglais et d’une deuxième langue étrangère en plus du français
  • Connaissances de base en économie, gestion, marketing et comptabilité
  • Forte appétence pour la communication, les relations humaines et le commerce
  • Curiosité et ouverture d’esprit à l’international
  • Capacités rédactionnelles

 

Modalités d’admission

Les modalités d’admission varient en fonction de la situation de chaque candidat(e) (nationalité, pays de résidence, âge, type de diplôme, diplôme français ou étranger, candidat(e) déjà ou jamais inscrit dans l’enseignement supérieur français, …).

Pour connaître la procédure qui correspond à votre profil, connectez-vous sur le site de l’Université https://appscol.univ-paris8.fr/admission-inscription/

Le master comprend :

  • 800h d’enseignement, soit 400h en M1 et 400h en M2, pour chaque parcours
  • Un mémoire de recherche en M1
  • Stage obligatoire de 1 à 5 mois en M1, et de 3 à 6 mois en M2 (avec la possibilité, non recommandée, de choisir de faire en M2 un stage court, de moins de 3 mois, et un mémoire de recherche).

 

Le tronc commun d’enseignements fondamentaux au S1 se compose de 3 EC :

  • 1 EC « Histoire et Institutions de l’Union Européenne » : connaissances générales sur l’Union européenne, sa genèse, ses principaux développements et son fonctionnement concret
  • 1 EC au choix : « Économie internationale » : les grands enjeux des échanges internationaux et la macroéconomie contemporaine à l’échelle européenne ou « Sociologie de la Mondialisation » : les changements culturels transnationaux, les circulations et mobilités en et vers l’Europe, les interdépendances entre les sociétés européennes, de l’urbain au rural à l’heure du global. Ces deux EC viseront à fournir aux étudiants des outils de cadrage pour suivre, en fonction des parcours, les cours d’économie, de commerce, de relations internationales, de sociologie et d’urbanisme, plus spécialisés, des semestres suivants.

 

Enseignements en langue étrangère

  • European Contemporary Issues (semestre 1, bloc commun)
  • Problemas contemporáneos en Europa (semestre 1, bloc commun)
  • Fundamentals of International Trade (semestre 2)
  • Fundamentos de comercio internacional (semestre 2)

 

Projets tuteurés

Les étudiant(e)s doivent, à partir de cas réels d’entreprise, réaliser une étude marketing à l’international afin de mettre en œuvre l’approche d’un marché étranger. Des problématiques variées à l’export d’entreprises sont proposées par l’enseignant(e), des pays sont retenus (tous les continents sont pris en compte pour mettre en évidence des spécificités économiques et culturelles). Cette étude doit déboucher sur un choix stratégique de présence sur le marché : distribution, alliances/partenariats, implantation…

Des groupes de 3 à 4 étudiants (définis en prenant en considération une complémentarité des compétences et des langues) reçoivent un cadre de recherche et d’analyse, et réalisent leurs études respectives en mode projet. L’enseignant(e) les accompagne et se sert des cas portés par les groupes, de leur questionnement, de leurs besoins et des difficultés rencontrées pour illustrer et transmettre les savoir académiques et délivrer les savoir-faire. Des échanges ont lieu avec les entreprises pour valider les recherches (valoriser le travail des étudiants) et donner des informations opérationnelles et concrètes sur une mise en œuvre des projets.

L’objectif est de mettre en situation (apprendre par l’expérience) et en pratique tout ce que les étudiants ont acquis au cours de leur cursus universitaire dans les différentes disciplines enseignées, mais aussi d’affuter leur esprit d’analyse, de synthèse, d’initiative et de capacité à développer en mode projet. L’évaluation est constituée à 50% du livrable du travail de groupe et à 50% d’un oral individuel sur un des aspects du projet.

Organisation et contenu des enseignements

Le cadre général des modalités de contrôle des connaissances qui s’applique à l’université Paris 8 est voté pour chaque année universitaire en Commission de Formation et de la Vie Universitaire. Ces modalités peuvent être complétées par chaque formation, dans une annexe, afin de tenir compte de leurs spécificités et de leurs orientations pédagogiques.

Afin de prendre en compte les difficultés spécifiques que peuvent rencontrer certain(e)s étudiant(e)s en raison d’une activité professionnelle ou de situations particulières notamment de handicap, un aménagement du contrôle continu est proposé au sein de la formation. Les modalités de contrôle des connaissances et leurs annexes sont communiquées aux étudiant(e)s de préférence avant le début des cours ou au plus tard trois semaines après le début de ceux-ci.

Elles sont également accessibles sur https://www.univ-paris8.fr/Regles-de-scolarite-et-d-examens

Avec une vocation professionnalisant forte, le parcours commerce international et marketing export peut être effectué en alternance, sous forme d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. 30 à 40% des effectifs sont concernés par ce dispositif.

L’alternance s’effectue au rythme de 2 à 3 jours consécutifs par semaine en entreprise et 2 à 3 jours par semaine à l’université pendant la période des cours et des examens (de début octobre à fin mars, hors périodes de pause pédagogique). La période d’avril au début septembre (M1) et mi-septembre (M2) est à quasi-plein temps en entreprise (avec 1 à 2 jours dédiés à la formation par mois).

Chaque année une réunion d’information est organisée en mars pour sensibiliser et accompagner les étudiant(e)s de Master 1 désireux de terminer leur cursus en alternance et en juin à destination des candidats ayant été retenus lors des sessions d’admission.

Afin de renforcer ce dispositif, la référente alternance de l’IEE centralise les offres des entreprises partenaires et les diffuse aux étudiant(e)s intéressé(e)s. Les entreprises accueillant les étudiant(e)s en stage représentent un vivier et sont, donc, à ce titre contactées par la référente.

Les fiches de poste concernées, font l’objet d’une validation et doivent relever des métiers du commerce international. Si des tâches d’exécution sont possibles en Master 1, le Master 2 doit donner lieu à une évolution vers des tâches plus qualifiées et en plaçant l’étudiant(e) en situation d’autonomie sous la responsabilité de la personne chargée de son tutorat dans l’entreprise d’accueil.

Conformément à la charte d’accueil qualité du service de formation de l’université Paris 8, le tutorat est assuré par les membres de l’équipe pédagogique sous forme de trois entretiens individuels avec l’alternant(e) de deux visites en entreprise et d’échanges avec le tuteur de l’entreprise.

Stage obligatoire en M1 de 1 à 5 mois, et en M2 de 3 à 6 mois.

En M2, lorsque le stage est supérieur à 3 mois (maximum de 6 mois), les étudiants doivent rédiger un « rapport de mise en situation professionnelle » (de vingt à trente pages), qui donne lieu à une soutenance. Si l’étudiant décide – ce qui n’est pas conseillé – de faire un stage inférieur à 3 mois, il devra réaliser un mémoire (de plus de 60 pages), qui donnera lieu lui aussi à soutenance devant un jury composé de deux enseignants-chercheurs.

Les structures d’accueil sont des grands groupes français et étrangers, des banques, des organismes de soutien au commerce extérieur et des PME dynamiques avec une présence à l’international.

Les étudiant(e)s suivent un parcours de formation professionnalisant complet et ont la possibilité de se spécialiser dans les différents métiers de l’entreprise.

Les missions confiées dans le domaine du développement export s’articulent autour de la conduite d’études de marché sectorielles, de l’organisation de salons et de la définition de la stratégie marketing.

Les tâches achats sont centrées sur la gestion du portefeuille achats, la rédaction des appels d’offres et le suivi des fournisseurs. En finance d’entreprise, il s’agira de prendre en charge les activités de production bancaires spécifiques aux paiements internationaux (Trade finance) et d’analyser le risque client. En logistique, supply chain et douanes, les stagiaires participent à l’optimisation des solutions de transport et logistique, garantissent la qualité de service, maîtrisent les coûts et les délais, mettent en place la planification des opérations.

 

Partenariats

Des liens privilégiés ont été mis en place avec le monde professionnel et ce afin de faciliter et accompagner les étudiant(e)s dans un environnement international. Les relations développées avec des directeurs des ressources humaines (en particulier dans le secteur banque-assurance) et des responsables de projets marketing, achats, logistique de grands groupes et de PME dynamiques, permet d’entretenir et de développer un vivier de postes en alternance, de stages et d’emplois futurs pour les étudiant(e)s.

Depuis sa création le parcours commerce international du Master délivre aux meilleur(e)s étudiant(e)s un certificat décerné par le Comité départemental de la Seine-Saint-Denis des Conseillers du commerce extérieur de la France, et le grand prix qui récompense le meilleur rapport de mise en situation professionnelle de Master 2.

L’IEE a initié et est porteur d’un important partenariat avec l’Ecole nationale d’administration (ENA) qui a donné lieu à une convention signée en janvier 2019 et qui vise à préparer les étudiants de l’Institut, et d’autres composantes concernées, aux concours d’entrée dans la fonction publique européenne, en particulier aux tests de pré-sélection particulièrement sélectifs (raisonnement verbal, numérique, abstrait et jugement situationnel). Il s’agit ici de lever les mécanismes d’auto-censure de nombreux de nos étudiant(e)s en les préparant à une approche entièrement centrée sur les compétences et de les accompagner vers les carrières prestigieuses des institutions de l’Union européenne à la recherche de nouveaux talents.

Échanges internationaux

Nombreux accords Erasmus, voir site : http://iee.univ-paris8.fr/?-Echanges-internationaux-

 

Poursuite d’études

MBA européens (INSEAD, London School of Economics) ou américains.

Insertion professionnelle

  • Responsables export des PME, cadres de direction internationale, chefs de zone export (Amériques ou PECO notamment), responsables des succursales ou des filiales étrangères (surtout en Amérique anglo-saxonne, en Amérique latine ou en Asie)
  • Cadres commerciaux et administratifs des entreprises dont une forte proportion de l’activité s’effectue avec l’étranger
  • Cadres des auxiliaires du commerce international (distributeurs, bureaux d’achat, transporteurs, transitaires, banques, sociétés d’assurance - crédit, transport, sociétés de négoce, sociétés d’études de marché ou de conseil en stratégie internationale)

Responsable(s) de la mention :
Arnaud Orain

Responsable(s) du parcours :
Arnaud Orain & Sylvia Rouxel

Capacité d’accueil :
Par parcours :
En M1 : 50
En M2 : 50

UFR de rattachement : Institut d’Etudes Européennes

Secrétariat :
Bât. A, salle 246
Tel : 01 49 40 65 92
Fax : 01 49 40 65 94
iee.ci@univ-paris8.fr

http://iee.univ-paris8.fr

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8