Stages



Mise à jour le 29 avril à 14h45
 
Consulter le communiqué de la présidence du 29 avril 2020
 
La CFVU a rappelé les dispositions communiquées aux composantes et à l’ensemble de la communauté enseignante le 19 mars 2020.
  • Les stages en cours peuvent être maintenus si les étudiant.e.s peuvent les poursuivre à distance. Dans le cas contraire, ils doivent être suspendus ou même interrompus, notamment si la période de stage déjà effectuée est suffisante pour permettre une évaluation et une notation ; la poursuite du stage à distance, sa suspension ou son interruption doit être inscrite dans un avenant
  • Pour les stages à venir, les stages à distance seront privilégiés ; si la convention a déjà été validée, il conviendra d’établir un avenant pour modifier la modalité de réalisation (stage à distance), la période et/ou la durée du stage ; si la convention n’a pas encore été établie, elle peut d’ores et déjà être préparée. Dans ce cas, il faut indiquer dans la convention que la date de début et éventuellement la durée du stage pourront être ajustées si les mesures restrictives de déplacements sont prolongées par le gouvernement. Pour éviter toute équivoque, il faut également mentionner une date limite de début et de fin de stage. Les conventions de stage et les avenants peuvent être validés en utilisant des signatures numérisées (scan d’une signature manuscrite). Les échanges de courriels entre l’étudiant.e, le.la représentante de l’organisme d’accueil et l’enseignant.e référent.e sont recevables pour les avenants en attendant les signatures de toutes les parties.

 
Les soutenances de rapport de stage ont déjà fait l’objet d’une délibération de la CFVU le 27 mars 2020. La date limite du 15 novembre 2020 pourra être, à titre exceptionnel, repoussée au 18 décembre 2020, uniquement pour les M2, sur proposition argumentée de la composante et après délibération de la CFVU ; cette proposition est également valable pour les soutenances de mémoire de master 2 selon la même procédure

 
Bien que la possibilité existe d’engager ou de poursuivre un stage en présentiel*, nous déconseillons très fortement cette solution pouvant exposer les étudiant.e.s au risque du covid 19. En l’absence d’un cadre permettant l’accomplissement du stage à distance, il est possible de le reporter et de renseigner à cet effet un avenant à la convention si celle-ci a déjà été validée par les différentes parties.
Dans le cadre des modalités de contrôle de connaissance, les enseignants référents ont la possibilité de "neutraliser" l’UE stage ou expérience professionnelle en dispensant les étudiant.e.s.
 
* à titre exceptionnel et pour les stages non éligibles au travail à distance qui restent la règle impérative pour tous les postes qui le permettent
 
Stages en cours
  • Ils peuvent être maintenus si les étudiant.e.s peuvent les poursuivre à distance. Dans le cas contraire, ils doivent être suspendus ou même interrompus, notamment si l’Université estime que la période de stage déjà effectuée est suffisante pour permettre une évaluation et une notation.
  • La poursuite du stage à distance, sa suspension ou son interruption doit être inscrite dans un avenant.

 
Stages à venir
  • Les stages à distance sont à privilégier et peuvent commencer dès à présent.
  • Si la convention a déjà été validée, il convient d’établir un avenant pour modifier la modalité de réalisation (stage à distance), la période et/ou la durée du stage.
  • Si la convention n’a pas encore été établie, elle peut d’ores et déjà être préparée. Pour les stages qui nécessitent une présence des étudiants au sein de la structure d’accueil, il est préférable de ne pas prévoir un démarrage avant début mai ou début juin (tout dépend de la durée du stage). Dans ce cas, il faut indiquer dans la convention que la date de début et éventuellement la durée du stage pourront être ajustées si les mesures restrictives de déplacement sont prolongées par le gouvernement. Pour éviter toute équivoque, il faut également mentionner une date limite de début et de fin de stage. Les conventions de stage et les avenants peuvent être validés en utilisant des signatures numérisées (scan d’une signature manuscrite). Les échanges de courriels entre l’étudiant.e, le/la représentante de l’organisme d’accueil et l’enseignant.e référent.e sont recevables pour les avenants en attendant les signatures de toutes les parties.

 
Aménagement des stages en période d’épidémie de Covid-19

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8