Violences conjugales ou intrafamiliales



En cette période de crise sanitaire, vous vous demandez peut-être : quelles solutions contre les violences conjugales ou intrafamiliales ?


Si vous êtes victime vous pouvez :
  • appeler vous-même la police ou la gendarmerie par le 17,
  • adresser un sms de secours au 114,
  • vous rendre sur le site arretonslesviolences.gouv.fr (policiers et gendarmes formés, 24h sur 24h, anonyme et gratuit),
  • vous rendre dans une pharmacie (généralement une seule personne à la fois dans l’officine pendant le confinement) et leur demander d’appeler le 17.

 
 
Si en tant que proches ou collègues de travail vous avez un doute sur un danger potentiel, il est important d’appeler ou de contacter régulièrement (réseaux sociaux, SMS, mails...) la (présumée) victime pour prendre de ses nouvelles.
 
Si en tant que voisins vous êtes témoins visuels ou auditifs d’une violente dispute, vous devez proposer votre aide et éventuellement aller voir ce qu’il se passe.
 
Si votre inquiétude concerne un mineur, appelez le 119. C’est le numéro dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger ou en risque de l’être. Ou rendez-vous sur le site : https://www.allo119.gouv.fr/recueil-de-situation
 
Si la victime vous appelle à l’aide, par texto, par téléphone, par mail sa famille, ses voisins, ses amis, vous devez réagir vite et appeler le 17.
 
Vous pouvez également contacter :

Abonnez-vous à la newsletter de l'université Paris 8